En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Risque du métier

Cyril Hanouna refuse "la moralisation" ou "l’autocensure"

Publié le 28 mai 2017
L'animateur a donné une interview au JDD pour revenir sur la polémique qu'il a suscitée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'animateur a donné une interview au JDD pour revenir sur la polémique qu'il a suscitée.
 
On ne change pas une recette qui fonctionne. Malgré la polémique, Cyril Hanouna continuera ses émissions en direct. Pas question pour lui d'éviter les dérapages en les enregistrant en amont. "C’est le direct qui donne sa vérité à un programme. C’est ma marque de fabrique" assure-t-il au JDD. "Avec le direct, je me mets à nu : avec mes émotions, mes peines, mes conneries et mes sorties de route. En 1 000 émissions, sur cinq ans, j’ai dû connaître une huitaine de dérapages."
 
Revenant sur le canular, jugé homophobe par plusieurs associations, il réitère son mea culpa. "Avec le recul, ce canular qui a blessé n’aurait pas dû être ; je vous le répète bien volontiers" affirme-t-il. Pour autant, il refuse de "[s’] enfermer dans ce qui ressemblerait, de près ou de loin, à de la moralisation ou à de l’autocensure."
 
Surout, il critique "certains médias" qui se sont "précipités sans discernement, ni vérification, pour me caricaturer en être sectaire ou homophobe. Ces accusations sont aussi graves qu’infondées." Il avoue néanmoins réfléchir "à des changements éditoriaux substantiels" pour son émission Touche pas à mon poste.
 
 
Vu sur : Lu sur le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 29/05/2017 - 14:57
La facilité avant toute !
Hanouna et confrères auraient tort de dénigrer la moralisation. Ou plutôt la morale tout court, puisqu'elle assure l'intégrité de leur personne et met en valeur leurs sketches de dérision. Si tout le monde y était indifférent , il n'y aurait plus de « comiques » qui puissent choquer et faire rire, selon le principe de la surprise..
Deudeuche
- 28/05/2017 - 12:18
L'Eglise médiatique sociale libérale
À son ordre moral. Le deconstruction sociétale tu ne n'insultera point, car la bienpensence a cela en abomination !