En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Capture d'écran Facebook
Désaccord

L'humoriste Pierre-Emmanuel Barré quitte France Inter après une chronique censurée

Publié le 27 avril 2017
Sa dernière intervention, où il prônait l’abstention en vue du deuxième tour, n’aurait pas été appréciée par son employeur.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sa dernière intervention, où il prônait l’abstention en vue du deuxième tour, n’aurait pas été appréciée par son employeur.

Un humoriste, ça ferme sa g…. ou ca démissionne ? C’est un peu l’histoire de Pierre-Emmanuel Barré à France Inter. Connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, l’humoriste intervenait comme chroniqueur dans l'émission présentée et produite par Nagui "La Bande originale". Sauf que sa dernière intervention, où il prônait l’abstention en vue du deuxième tour, n’aurait pas plus à l’émission.

Dans une vidéo publiée sur Facebook (vue plus d'un million de fois), il a débuté le sketch prévu : "Salut Nagui, salut tout le monde, whaou ! Ah ba non, y'a personne parce qu'on m'a demandé de ne pas faire cette chronique ce matin à France Inter. Mais c'est pas grave on la fait sur France InterNE".

"Quand on me demande de ne pas faire une chronique, je démissionne", s'est-il justifié dans les colonnes du Parisien. "Trente minutes avant ma chronique, ils n’étaient pas d’accord avec l’idée générale. Pourtant, j’ai fait bien pire. Mais tout le monde est tendu en ce moment. Tant pis, ça va me permettre de partir en vacances avant l’heure".

Evidemment, Nagui propose une version un peu différente. "Sur le coup, je lui ai simplement dit qu’il n’était pas clair sur l’abstention. Qu’il casse Macron ou Le Pen, ok. Mais qu’il encourage l’abstention, c’est faire le jeu du FN. C’est ma responsabilité de producteur. Mais il a préféré ne pas venir à l’antenne. Après l’émission, je lui ai finalement proposé de faire sa chronique demain sans changer une ligne. Et moi, j’aurais ajouté un mot pour dire d’aller voter. Au lieu de ça, il a préféré le faire sur Internet. Libre à lui".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

06.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

07.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

03.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy a démissionné

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JMAndré
- 01/05/2017 - 20:26
Radio d'état de décomposition
Nagui: "C’est ma responsabilité de producteur". Il aurait dû dire "C'est ma responsabilité de producteur engagé (de gauche donc)". France Inter ne cherche même plus à cacher son appartenance partisane... Quant à P-E Barré, F.I. ne le critique pas pour sa scatologie génitale narcissique compulsive à longueur de chroniques, mais pour le seul crime sur lequel la gauche humaniste (pléonasme) ne peut transiger et qui vaut condamnation à mort : faire-le-jeu-du-fn .
Anguerrand
- 30/04/2017 - 21:04
France Inter radio d'état la plus à gauche
Comme RFM ou Bourdin amene chaque jour sa haine pour tout ceux de droite ( il suffit de regarder son visage) . Pour Poutou il a failli l'embrasser, et il n'a jamais autant souri ou ri.
jurgio
- 28/04/2017 - 15:27
Nagui, comme beaucoup d'ex-Africains
nourrissent en leur sein un complexe diffus de culpabilité. Une sorte d'appréhension de se voir chasser brusquement d'un pays d'accueil, même s'ils n'y croient pas trop et sont prodigues parfois (n'exagérons rien) en remerciements de convention. C'est l'effet du syndrome du tapis rouge : parvenu facilement et rapidement (merci à la discrimination positive) à un degré de confort dans la société française sans en avoir subi les vicissitudes et les fréquents malheurs parmi lesquels elle s'est construite.