En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

07.

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 3 heures 22 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 6 heures 23 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 7 heures 14 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 8 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 10 heures 31 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 13 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 13 heures 52 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 14 heures 26 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 3 heures 46 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 6 heures 49 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 10 heures 17 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 12 heures 15 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 12 heures 52 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 13 heures 49 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 14 heures 44 min
Tendances

Sous les jupes des hommes…

Publié le 08 mars 2011
Reluquer sous la jupe des hommes, contempler leurs mollets galbés ou leurs jambes poilues dans les territoires urbains, ça en fait rêver plus d’une! Rêver, vraiment? Et si la jupe pour hommes était en passe de devenir une réalité?
Emilie Coutant
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Reluquer sous la jupe des hommes, contempler leurs mollets galbés ou leurs jambes poilues dans les territoires urbains, ça en fait rêver plus d’une! Rêver, vraiment? Et si la jupe pour hommes était en passe de devenir une réalité?

La jupe masculine s’affiche de plus en plus. Dans les médias, mais aussi sur certains hommes, dans la rue, et ce pour le plus grand plaisir des femmes. H&M a même sorti un modèle dans ses magasins en 2009, c’est dire ! L’homme en jupe devient à la mode : des livres, des articles de presse, des émissions de télé, des soirées (« Tous en jupes » : “Apéros du jeudi” 30 avril 2010), et bientôt une exposition, en font l’éloge.

Les nombreux adeptes de ce vêtement, souvent des pères de familles hétérosexuels, se réunissent en associations (exemple : Hommes en Jupe) pour revendiquer ouvertement, et surtout publiquement, le port de la jupe, à l’instar de son célèbre représentant: Jérome Salomé, auteur du site jupeskirt.info. De nombreux groupes et pages sur Facebook attestent également d’une volonté masculine de revenir à cette parure : la jupe masculine devient cet objet symbolisant les métamorphoses actuelles du masculin, en quête d’authenticité, de confort et de liberté.

Alors, quid de cette tendance vestimentaire ? Travestissement refoulé, revendication folklorique, « branchitude » éphémère ou pantalon de demain ? La jupe pour homme n’a pas fini de soulever des interrogations.

La jupe : un vêtement de plus en plus accepté par les hommes

Dans le cadre d’une thèse en sociologie consacrée à ce sujet, de nombreux hommes interviewés sur le renouveau des codes de l’apparat m’ont confié ne pas être totalement rebutés par les figurations d’hommes en jupes, voire pouvoir s’essayer à l’adoption de cette pièce vestimentaire. L’un des hommes interviewés, Jonathan, déclarait ainsi : « lorsque je suis en vacances au bord de la mer, si l’on sort le soir, ma copine va facilement mettre une robe légère dans laquelle elle n’aura pas chaud, en revanche, moi je vais tout de suite mettre un jean ou un pantalon en toile et une chemisette, j’aurais quand même plus chaud. Peut être que si le kilt était quelque chose de courant, je me dirais « tiens, pourquoi je ne mettrais pas un kilt ? C’est court, l’air rentre, je ne vais pas transpirer, je serais à l’aise? (…)  Après tout pourquoi une jupe ou une robe conviendrait mieux à une femme ? On a tous deux jambes, donc pourquoi pas ? »

Alors en effet, l’homme en jupe, pourquoi pas ? Cette affirmation interrogative est bel et bien le leitmotiv de tous les hommes « pro-jupettes » : puisque la femme peut porter des pantalons et des jupes, pourquoi pas l’homme ?

Du pantalon pour femmes à la jupe pour hommes ?

Rappelons-nous que, dans les années 1920, le problème était posé de façon symétrique avec les prémisses du port du pantalon par les femmes : l’entrée de cette parure masculine dans la garde-robe féminine a véritablement participé à l’émancipation des femmes dans les années Folles. Il semble aujourd’hui que nous revivions une évolution du même ordre, coté masculin.

A l’aube de la postmodernité, l’homme contemporain, succédant au « mâle du siècle moderne » prisonnier des carcans de la virilité, renaît de ses cendres et se réapproprie des pratiques, objets, imaginaires, qu’il avait autrefois délaissés. L’homme semble ainsi renouer avec ce qui le caractérisait de façon ancestrale, avec ces archétypes fondateurs constitutifs de l’inconscient collectif : en réintégrant cette part animale, enfantine, ou féminine qui fonde l’entièreté de son être. Traduisant bel et bien cette orientalisation du monde (théorisée par Michel Maffesoli) de par ses origines, la jupe masculine (tout comme le maquillage pour homme) apparaît alors comme une pratique esthétique de libération du corps : cet objet symbolique constitue donc la marque d’une nouvelle prise en compte de cette enveloppe charnelle, de cette chair éprouvée par des décennies de codes moraux rigides.

La jupe pour hommes : symbole de la diversité actuelle de la masculinité

En revendiquant une certaine liberté d’être que l’homme n’a pas, et que la femme aurait apparemment acquise, l’homme en jupe manifeste son désir de confort et de bien-être. Ainsi, la (plus en plus grande) visibilité de la jupe masculine illustre parfaitement cette volonté de l’homme de s’émanciper, de se libérer des injonctions viriles, afin de lutter contre l’uniformisation. L’homme en effet se caractérise de nos jours par une pluralité, une diversité, une multiplicité d’êtres qui rompt totalement l’image moderne du dualisme sexuel oppositionnel.

Bien-sûr, les hommes en jupes ne sont pas encore majoritaires, et, pour ceux qui en possèdent, ce vêtement reste une pièce d’exception réservée aux grandes occasions. Toutefois, on ne peut s’empêcher de relayer l’interrogation du célèbre créateur de mode Marc Jacobs : « 2012, tous en jupes ? », tout en se demandant secrètement ce que ses adeptes pourront bien porter en dessous…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
romeo
- 09/03/2011 - 11:58
Je suis un homme et je porte la jupe
Pour ma part j'ai sauté le pas, je porte de temps en temps le kilt (ou une jupe pas trop longue). Le problème, c'est le froid ! Une copine m'a prêté des collants mais sont-ils compatibles avec les poils qui ornent mes belles gambettes ? Car même en jupe j'entends rester un mec... Tout conseil sera le bienvenu.