En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 7 heures 6 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 7 heures 55 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 8 heures 41 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 10 heures 8 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 10 heures 27 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 13 heures 51 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 14 heures 30 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 14 heures 53 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 14 heures 55 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 7 heures 30 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 8 heures 18 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 9 heures 33 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 10 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 13 heures 33 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 14 heures 53 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 14 heures 55 min
© DR
© DR
Polémique

Roman Polanski président des César : Laurence Rossignol choquée et surprise

Publié le 20 janvier 2017
"En fait, c'est pas grave, pour les organisateurs, que Roman Polanski soit poursuivi aux Etats-Unis et ait à son actif le viol d'une (...) enfant de 13 ans", fustige la ministre des Droits des femmes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"En fait, c'est pas grave, pour les organisateurs, que Roman Polanski soit poursuivi aux Etats-Unis et ait à son actif le viol d'une (...) enfant de 13 ans", fustige la ministre des Droits des femmes.

L'Académie des arts et techniques du cinéma a indiqué mercredi 18 janvier que la 42e cérémonie des César, qui se déroulera le 24 février à la salle Pleyel à Paris, sera présidée par Roman Polanski. Un choix que la ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a jugé vendredi "surprenant et choquant".

"Je trouve surprenant et choquant que l'histoire d'un viol dans la vie d'un homme ne pèse pas", a-t-elle déclaré sur France Culture. "C'est un choix qui témoigne, de la part de ceux qui ont décidé de le nommer président des César, d'une indifférence à l'égard des faits qui lui sont reprochés", a-t-elle estimé. "En fait, c'est pas grave, pour les organisateurs, que Roman Polanski soit poursuivi aux Etats-Unis et ait à son actif le viol d'une (...) enfant de 13 ans", a fustigé Laurence Rossignol. Cette décision s'inscrit selon elle "dans une espèce de banalité à l'égard du viol, c'est ce que les féministes désignent comme étant la culture du viol dans laquelle nous évoluons, c'est-à-dire qu'une agression sexuelle, le viol, tout cela n'est pas si grave".

En 1977, Roman Polanski avait été poursuivi en Californie pour le viol d'une adolescente de 13 ans. Après 42 jours de prison, puis sa libération sous caution, le cinéaste qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des Etats-Unis avant le verdict, craignant d'être lourdement condamné. Agé de 83 ans, il vit en France avec son épouse, l'actrice Emmanuelle Seigner.

Avis partagés

Cette nomination de Roman Polanski est désormais au cœur d’une vraie polémique. En effet, Laurence Rossignol n’est pas la seule à être choquée. L'association Osez le féminisme avait appelé jeudi à un rassemblement de protestation le jour de la cérémonie, le 24 février à 18H30 devant la salle Pleyel à Paris, où se tiendra la remise des 42e César. En outre, une pétition sur change.org appelant à la "destitution de Roman Polanski comme président des César" a déjà recueilli plus de 42 000 signatures.

Toutefois, le réalisateur peut, semble-t-il, compter sur le soutien de l'ex-ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Elle avait souhaité "qu'on laisse (Roman Polanski) présider cette cérémonie". "C'est un très grand réalisateur", avait-t-elle souligné. "C'est quelque chose qui s'est passé il y a 40 ans. On ne peut pas à chaque fois relancer cette affaire", a-t-elle jugé.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Inazuma12
- 23/01/2017 - 09:47
A vomir
Tout d'abord, Mme Azoulay est au courant, elle trouve que sa nomination comme Président des Césars 2017 est une bonne chose.
Mais ce qui est à vomir, ce sont certains commentaires : "une erreur" dit l'un, ben voyons, un viol est une simple erreur, d'ailleurs tout le onde le sait, lorsqu'une femme est abusée, c'est qu'elle l'a cherché. Un autre nous parle de la "présomption d'innocence". Il n'a pas été jugé, bien sûr, mais alors pourquoi s'être enfui comme un criminel qui tente d'échapper à la justice ? "un grand réalisateur".... et alors ? son parcours professionnel lui permet de tout faire au mépris de la loi ? J'aimerais connaître la réaction de ces admirateurs à tout prix si c'était leur fille qui avait été la victime de Polanski....
vangog
- 22/01/2017 - 20:26
@phlt1 très juste votre post!
Et le présumé "viol" c'est passé à une époque de grande permissivité sexuelle (Mars 1977), bien avant SIDA, dans un contexte (Hollywood, Jacuzzi de Nicholson) où les relations entre cinéastes réputés et nymphettes désireuses de devenir des stars étaient particulières. Sans vouloir défendre Polanski, le pardon de la victime doit suffire pour clore le dossier. Que dire des ministres du socialisme, Lang-de-pute, Mitterrand et leurs histoires sexuelles avec des mineurs, dont ils se sont ventés, eux? Mais les féministes attardées seraient capables de déterrer, après cent ans, une affaire de "viol présumé
sur mineure" pour le simple orgueil de s'indigner en meute hystérique...Wouah! Wouah!
kelenborn
- 22/01/2017 - 18:02
grave
Beh... est ce que ce n'est pas aussi grave que Flamby et Valls aient nommé ministre une imbécile?