En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Le deuil

Quand le prince William console une orpheline : "Tu sais, j'ai aussi perdu ma maman"

Publié le 12 janvier 2017
"C'était vraiment gentil qu'il m'ait parlé. C'était comme si quelqu'un pouvait comprendre ce que c'était que de perdre quelqu'un", a reconnu la petite fille.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"C'était vraiment gentil qu'il m'ait parlé. C'était comme si quelqu'un pouvait comprendre ce que c'était que de perdre quelqu'un", a reconnu la petite fille.

Cette semaine, le prince William et la duchesse de Cambridge Kate Middleton ont fait un déplacement à l'occasion de l'anniversaire du centre Child Bereavement à Londres, crée par la princesse Diana pour soutenir les familles en deuil. Au cours de cette journée, le couple royal a notamment participé à un atelier créatif aux côtés des enfants présents. Assise à côté du prince William, Aoife, 9 ans, s'est confiée sur la perte de son père, décédé d'un cancer du pancréas lorsqu'elle avait 3 ans. Très à l'écoute, le prince William, à son tour, s'est confié à la petite fille sur la perte de sa maman, en 1997.

"Tu sais ce qui m'est arrivé ? Tu sais, j'ai aussi perdu ma maman lorsque j'étais très jeune. J'avais 15 ans et mon frère en avait 12. Nous avons donc également perdu notre maman lorsque nous étions très jeune.", a dit le prince William à Aoife, selon People. "Est ce que tu parles de ton papa ? C'est très important d'en parler, très très important", aurait-il demandé.

"C'était vraiment gentil qu'il m'ait parlé. C'était comme si quelqu'un pouvait comprendre ce que c'était que de perdre quelqu'un", a reconnu la petite fille.

"Il était très en colère"

Au cours de cette journée, le prince William s'est également entretenu avec Shinobi Irons, 12 ans. "Il a dit à mon fils qu'il avait 15 ans lorsque sa mère est morte, et qu'à cette époque il était très en colère et qu'il lui était très difficile d'en parler", a confié la mère du petit garçon aux journalistes.

La mort de la princesse Diana fut une épreuve difficile pour le prince William. Il l'évoque toujours afin d'aider les autres personnes à surmonter le chagrin d'un deuil. "Ce que ma mère disait - et que je comprends aujourd’hui - c'est que le chagrin est l’expérience la plus douloureuse qu'un enfant ou un parent peut endurer", déclarait-il en 2015.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires