En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

03.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 7 heures 11 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 8 heures 44 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 11 heures 1 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 14 heures 53 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 15 heures 23 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 16 heures 43 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 17 heures 8 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 17 heures 42 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 17 heures 57 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 8 heures 9 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 9 heures 5 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 11 heures 57 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 15 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 16 heures 1 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 16 heures 17 min
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 17 heures 1 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 17 heures 21 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 17 heures 44 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 18 heures 6 min
C'est officiel

Le Prince Harry publie un communiqué sans précédent pour dénoncer le "harcèlement" et le "sexisme et racisme" envers son amie Meghan Markle

Publié le 09 novembre 2016
Par la même, Kensington Palace confirme la relation, qui était sortie dans la presse depuis plusieurs jours.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Par la même, Kensington Palace confirme la relation, qui était sortie dans la presse depuis plusieurs jours.

C'est une bombe. Un membre de famille royale n'avait jamais publié de tel communiqué. Depuis quelques jours, la relation entre le prince Harry et l'actresse américaine Meghan Markle est sortie au grand jour. Le prince Harry fait les choux gras de la presse people mondiale depuis son enfance ; Meghan Markle, moins. C'est pour cela que le prince, fils cadet dont le côté rebelle a souvent défrayé la chronique, s'est fendu de sa réserve habituelle envers la presse d'un communiqué fracassant, qui dénonce le "harcèlement" et le "sexisme et racisme" (le père de Meghan Markle est afro-américain) dont est victime son amie, de la part des "trolls sur les réseaux sociaux" mais également de la presse. 

Le prince espère que la presse se reprendra en main, décrivant comment, par exemple, des paparazzi ont tenté de s'introduire dans le domicile de la mère de son amie. 

Un communiqué qui mérite d'être cité in extenso

Depuis sa tendre enfance, le prince Harry sait très bien l'affection que le public a pour lui. Il est reconnaissant que tant de gens le soutiennent, et sait à quel point sa vie est chanceuse et privilégiée. 
 
Il sait également qu'il y a une curiosité très forte envers sa vie privée. Ca ne lui a jamais plu, mais il a essayé de ne pas prêter trop attention au niveau d'intérêt des médias pour sa vie privée. Il n'a que rarement agi formellement contre la publication très régulière d'articles fictionnels à son sujet, et il a travaillé dur pour avoir une relation professionnelle avec les médias, concentrée sur son travail et sur les domaines qui l'intéressent. 
 
Mais la semaine dernière, la ligne jaune a été franchie. Son amie, Meghan Markle, a été l'objet d'une vague de harcèlement et d'abus. Pour partie, il a été très public--la diffamation en une d'un quotidien national, les sous-entendus raciaux de certains articles de commentaires, et le sexisme et racisme sans ambages des trolls sur les réseaux sociaux et des commentaires d'articles sur le web. Pour partie, il fut caché du public--les batailles juridiques quotidiennes pour que des articles diffamatoires ne paraissent pas, sa mère qui doit se battre contre des photographes juste pour rentrer chez elle, les tentatives de journalistes et de photogrpahes d'entrer illégalement dans sa maison et les appels à la police qui s'en sont suivis, les pots-de-vin substantiels offerts par les journaux à son ex-petit ami, le bombardement de presque chaque ami, collègue ou proche de sa vie. 
 
Le prince Harry s'inquiète pour la sécurité de Mlle Markle et est profondément déçu de ne pas avoir pu la protéger. Il n'est pas bien qu'après seulement quelques mois de relation avec lui, Mlle Markle soit soumise à une telle tempête. Il sait très bien que les commentateurs répondront que "c'est le prix qu'elle doit payer" et que "ça fait partie du jeu". Il est en fort désaccord. Il n'y a pas de jeu--il s'agit de sa vie à elle, et de la sienne. 
 
Il a demandé que ce communiqué soit publié dans l'espoir que les membres de la presse qui poussent ce sujet puissent s'arrêter un moment et réfléchir avant de provoquer encore plus de dégâts. Il sait qu'il est inhabituel qu'un tel communiqué soit publié, mais il espère que les gens de bonne volonté comprendront pourquoi il a trouvé nécessaire de s'exprimer publiquement. 
 

Kensington Palace has issued a statement this morning about the harassment currently being experienced by Meghan Markle and her family. pic.twitter.com/EuFZ4fmUIj

— Kensington Palace (@KensingtonRoyal) November 8, 2016

 

Plusieurs clichés de l'actrice réalisés lors de ses visites régulières dans la capitale britannique ont été dévoilés ces derniers jours. Selon la presse, Meghan Markle aurait séduit le prince Harry au mois de mai, quand ce dernier s'est rendu à Toronto (Canada), la ville où elle réside. Le couple se serait en effet rencontré alors que le prince Harry était à Toronto pour faire la promotion d'une compétition sportive dédiée aux soldats blessés. L'actrice de 35 ans aurait déjà rencontré à plusieurs reprises le prince William et son épouse Kate, ainsi que le Prince Charles. 

Vu sur : Lu sur Twitter
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
viandapneu
- 09/11/2016 - 13:07
Je souffre pour lui
Oh là là!! mais c'est horrible, rendez vous compte. Je suis sûr qu'à Buckingham, le loufiat lui sert le thé avec condescendance et que le représentant de chez Rolls Royce a haussé un sourcil en la voyant...à lui donner envie de tout plaquer et d'émigrer en banlieue
Alain Proviste
- 09/11/2016 - 11:13
Qu'a fait le "Prince Harry"...
...de méritoire dans sa vie à part naître prince ? Il ne crache pas sur les avantages alors évidemment il y a des inconvénients. Ses faits et gestes sont scrutés et ça retombe sur ses proches (c'est vrai que sa copine n'est pas horrible d'ailleurs). Il peut s'il le veut changer d'identité et partir refaire sa vie comme chauffeur-livreur ou plombier, comme ça il sera tranquille.
vangog
- 09/11/2016 - 00:05
Ah putain! Racisme et sexisme en même temps...
Y'a de l'abus! Je propose "racexisme" pour le dictionnaire de la novlangue, en vente dans toutes les bonnes librairies botbos...ceci écrit, elle est mignonne, Meghan, non? Et c'est tout ce qui compte...