En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Pixabay
Botulisme

Le philosophe Alain Badiou piégé par un canular dans sa propre revue

Publié le 16 avril 2016
Deux philosophes français ont voulu dénoncer une mystification autour de la personne et de l'œuvre de leur collègue Alain Badiou, membre du comité éditorial de la revue qui porte son nom.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deux philosophes français ont voulu dénoncer une mystification autour de la personne et de l'œuvre de leur collègue Alain Badiou, membre du comité éditorial de la revue qui porte son nom.

La pratique du canular académique, c’est-à-dire la publication d’un faux grossier dans une revue académique pour dénoncer le manque de sérieux d’un courant ou d’un auteur, est assez fréquente. Sa dernière victime est le philosophe maoïste Alain Badiou. 

Deux auteurs, Philippe Huneman, directeur de recherche au CNRS, et Anouk Barberousse, professeure à l'université Paris-Sorbonne, ont réussi à publier un article dans le numéro 4 de la revue anglophone Badiou Studies, qui avait pour thème « Towards a Badiouian Feminism ». Cet article intitulé "Ontology, Neutrality and the Strive for (non) Being-Queer" ("Ontologie, neutralité et le désir de (ne pas) être-queer") était signé Benedetta Tripodi, une philosophe qui n'existe pas, et n'avait absolument aucun sens. Officiellement, c'était "une exploration du féminisme et des queer studies dans l'œuvre du philosophe Alain Badiou".

À la publication de leur article, les deux philosophes auteurs du canular ont publié sur Zilsel un très long article qui revenait sur les raisons de s’en être pris à Badiou.

Le problème, selon eux, est que le propos d'Alain Badiou est invérifiable, car il réunit des disciplines que les chercheurs ne peuvent croiser. Or, malgré cette difficulté, Alain Badiou dispose d'une aura médiatique considérable, en France et à l'étranger. 

Les deux philosophes résument leur vision de l'oeuvre de Badiou : "Le programme philosophique de Badiou, si on doit en dire deux mots, semble le suivant : réconcilier Jacques Lacan et Martin Heidegger par la théorie des ensembles. [...] Qui connaît la théorie des ensembles, en général, ignore parfois jusqu’à l’existence de Heidegger (et en tout cas, ignore tout de son enseignement) ou de Lacan, et réciproquement. Ces données en quelque sorte stratégiques suggèrent que cette philosophie, quel que soit son contenu, puisse être admirée par beaucoup mais comprise par quasiment personne."

De plus, soulignent les auteurs, les textes philosophiques de Badiou sont une logorrhée incompréhensible, des discours "supposément profonds" qui parasitent le champ philosophique actuel, en tout cas "auprès du grand public et parmi les étudiants".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Alain Badiou, canular
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

07.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Winter
- 17/04/2016 - 12:55
Scandalisée mais pas surprise.
C'est bien la preuve qu'ils ne comprennent pas ce qu'ils publient, qu'ils ne le lisent même pas peut-être et qu'ils n'ont aucun plaisir à se mouvoir dans le monde des idées. Des perroquets savants.
JG
- 16/04/2016 - 21:47
Le propre des politichiens
Est d'écouter les peudo-Z-intellectuels comme dirait NVB enfin pas ceux auxquels pensait la NVB quand elle a sorti son ânerie, qui sont des vrais intellectuels (Finkielkraut, Zemmour ou Onfray) mais plutôt les "plutôt rouges que morts" style Badiou, BHL, et autres pseudo-sociologues (zut, j'ai oublié le Z entre pseudo et sociologues mais faut m'excuser, c'est pas facile à prononcer pseudo-Z-sociologues !!)
AgentDevlin
- 16/04/2016 - 18:49
Escroc
En effet, Badiou est un escroc. Il a soutenu tous les totalitarismes du XXème et ne s'est jamais repenti. Quelle honte qu'il reçoive tant d'honneurs auprès de la classe des journaleux.