En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Le sport en deuil

Le rugbyman Jonah Lomu est mort à l'âge de 40 ans

Publié le 18 novembre 2015
Le Néo-Zélandais s'est éteint ce mercredi matin. Souffrant d'un grave dysfonctionnement rénal depuis plusieurs années, il a succombé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Néo-Zélandais s'est éteint ce mercredi matin. Souffrant d'un grave dysfonctionnement rénal depuis plusieurs années, il a succombé.

Jonah Lomu, la star néo-zélandaise de rugby, est mort à l'âge de 40 ans, ce mercredi matin. L’ancien ailier vedette des All Blacks souffrait d’une maladie rénale qui avait interrompu sa carrière avant l’heure. Il s’est éteint à son domicile d’Auckland sans signe avant-coureur. "C’était totalement inattendu, Jonah et sa famille étaient revenus du Royaume-Uni la nuit dernière", a déclaré à la chaîne TV3 le porte-parole de la famille, John Mayhew.

Le sportif était une véritable icône nationale, c'est donc tout un pays qui est en deuil. Le premier ministre néo-zélandais, John Key, a rendu hommage au All Black : "Les pensées de tout le pays vont vers sa famille." Dans sa carrière, Jonah Lomu a marqué 37 essais en 63 sélections entre 1994 et 2002 sous le maillot à la fougère et a été finaliste de la Coupe du monde 1995 en Afrique du Sud. C’est lors de cette compétition qu’il a accédé à 20 ans à une renommée mondiale, sa vitesse et sa puissance tétanisant ses adversaires sur le terrain.

Le Twitter officiel des All Blacks lui a rendu hommage ainsi :

#RIPJonah pic.twitter.com/b72VujMNUG

— All Blacks (@AllBlacks) 18 Novembre 2015

Fin 1995, les médecins lui avaient diagnostiqué un syndrome néphrétique (désordre rénal), qui a nécessité une greffe du rein en 2004. Il avait tenté par la suite de poursuivre sa carrière au Pays de Galles puis en France, avec Marseille-Vitrolles en 2009, avant de renoncer au jeu professionnel. 

Voici l'un de ses essais, lors de la demi-finale opposant la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre. Des millions de téléspectateurs découvrent alors cet ailier rapide : 120 kg pour 1,96 m, une puissance rare qui ne l’empêche pas de courir le 100 mètres en moins de 11 secondes… 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

05.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

06.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

07.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bebert4
- 18/11/2015 - 13:12
Un honnête homme
C'est dommage de voir des gens de qualité mourir trop tôt.