En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
C'est la science qui le dit
Le rapport sexuel idéal dure entre trois et treize minutes
Publié le 22 octobre 2015
Les chercheurs de l'Université Behrend de Pennsylvanie ont demandé à 50 volontaires d'évaluer la qualité de leurs rapports sexuels pendant 10 ans.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chercheurs de l'Université Behrend de Pennsylvanie ont demandé à 50 volontaires d'évaluer la qualité de leurs rapports sexuels pendant 10 ans.

C'est bien connu, la taille ne compte pas dans les rapports sexuels, en revanche la durée oui et c'est scientifiquement prouvé ! Les chercheurs de l'Université Behrend de Pennsylvanie ont demandé à 50 volontaires d'évaluer la qualité de leurs rapports sexuels pendant 10 ans. Le coït en lui-même à partir de la pénétration jusqu'à l'éjaculation a été pris compte. Les préliminaires, eux, ne sont donc pas inclus dans ces tests. 

Les volontaires ont noté leur degré de satisfaction en comparaison avec la durée du rapport. Ils ont majoritairement jugé qu'entre 3 et 7 minutes la durée de la relation sexuelle était "suffisante" et qu'entre 7 et 13 minutes elle était "satisfaisante". Sans surprise, un rapport d'une durée comprise entre 1 et 2 minutes était jugé "frustrant", tandis qu’entre 10 et 30 minutes le rapport était jugé "trop long". 

"La culture populaire a malheureusement renforcé les stéréotypes concernant l'activité sexuelle. Ainsi, de nombreux hommes et femmes fantasment sur les longues nuits torrides", expliquent les chercheurs. Une étude qui pourrait aider les personnes souffrant de troubles selon Eric Corty, professeur de psychologie à l'université de Pennsylvanie (États-Unis), qui a dirigé l'étude. Il conclut : "Si un patient est préoccupé par la durée de ses rapports sexuels, ces chiffres peuvent l'aider à relativiser ses problèmes en envisageant une solution alternative aux médicaments."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
05.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
06.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
07.
La métamorphose déroutante et préoccupante du paysage médiatique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 22/10/2015 - 18:05
Treize minutes parce que c'est tarifé ?
Où sont donc les cinq-à-sept ?
Alain Proviste
- 22/10/2015 - 16:53
LA PHOTO D'ILLUSTRATION...
... ne fait pas envie ! Y aurait peut-être eu moyen d'en mettre une plus émoustillante.
Ganesha
- 22/10/2015 - 12:07
Nuits Torrides
Je suis certain que l'on aurait trouvé de grandes différences en distinguant l'avis des hommes et des femmes ! Les chiffres ci-dessus semblent correspondre aux avis masculins. Quant à une ''nuit torride'', en pratique, cela consiste à faire l'amour 5 ou 6 fois, mais séparés par d'indispensables périodes de repos. (pour les hommes...)
Pour qu'une femme atteigne la ''plénitude du plaisir'', les alternatives sont une tournante dans une cave de banlieue, une partouze dans un club privé très chic, soit encore l'initiation d'une prostituée par un groupe de souteneurs. Circonstances également désignées par le terme réprobateur de ''viol collectif''...