En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© WP
Messages subliminaux

Homeland : la production accusée de racisme par des graffitis qui apparaissent dans un épisode de la saison 5

Publié le 15 octobre 2015
La production a été piégée par des artistes qui ont profité de l'occasion pour faire passer leur message. Sans surveillance, les trois graffeurs ont donc pu faire passer leur message. L'épisode a été diffusé ce mercredi soir aux Etats-Unis.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La production a été piégée par des artistes qui ont profité de l'occasion pour faire passer leur message. Sans surveillance, les trois graffeurs ont donc pu faire passer leur message. L'épisode a été diffusé ce mercredi soir aux Etats-Unis.

La production d'Homeland est-elle raciste ? Depuis la diffusion du derner épisode de la saison 5 de la série, les questions se mutlplient. Ce deuxième épisode de l'ultime saison, actuellement diffusée aux États-Unis se déroule au Liban, où l'hréoïne, Carrie Mathison se rend avec un chef du Hezbollah. Les télépsectateurs ont découvert de curieux messages ont parsemé les décors.

Ainsi, lors d'une visite de l'ancienne agent de la CIA dans un camp de réfugiés. on peut lire derrière les protagonistes : "Homeland est raciste". Ce sont des graffitis écrits en arabe. Bien entendu, ces messages n'ont pas été commandés par la production. Mais, en revanche, le message est passé. L'explication vient du fait que la production a demandé à des artistes d'inscrire des messages pro-El Assad. Mais, les graffeurs ont préféré taguer : "Homeland est raciste", "Homeland est une blague qui ne nous fait pas rire", ou encore "Homeland n'est pas une série".

L'un des artistes à l'origine de l'opération,Heba Amin, se justifie dans les colonnes de The Guardian : "C'était le moment pour nous de faire valoir notre point de vue". En fait, son groupe reproche à Homeland de véhiculer de faux clichés sur les populations arabes, pakistanaises et afghanes. Ils ont voulu faire passer leur message. "Nous pensons que la série perpétue des stéréotypes dangereux. Elle réduit une région entière à de fausses représentations qui nourrissent une propagande politique". Et d'ajouter : "Il est clair que la production ne connaît pas la région qu'elle tente de représenter. De notre côté, nous souffrons des conséquences entraînées par ces représentations erronées". Il conclut ainsi, avec une dernière pique : "Les décorateurs étaient trop occupés pour nous gérer, ils étaient obsédés par l'idée de construire un plateau hyper réaliste (…) A leurs yeux, l'écriture arabe est plutôt un élément visuel qui vient confirmer l'horreur du Moyen-Orient".

'Homeland is racist' & '#BlackLivesMatter' Arabic graffiti written on Homeland set. Fabulous https://t.co/Mnh9ps33II pic.twitter.com/gRrsFNFmcr

— Joseph Willits (@josephwillits) 15 Octobre 2015

 

Vu sur : Lu sur BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires