En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Capture d'écran Youtube
Force et cordialité

Japon : un robot ours aide les invalides à se déplacer

Publié le 24 février 2015
Ce Robot lourd de 140 kilos peut notamment ajuster sa force et l'amplitude de ses mouvements en fonction de la morphologie des patients.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce Robot lourd de 140 kilos peut notamment ajuster sa force et l'amplitude de ses mouvements en fonction de la morphologie des patients.

Des scientifiques japonais ont conçu un robot qui pourra soulever les patients immobiles afin de faciliter la tâche du personnel des hôpitaux. Pour inspirer la confiance aux patients, le laboratoire japonais "Riken" a donné à son dernier robot des allures d'ours.

Ce Robot lourd de 140 kilos peut notamment ajuster sa force et l'amplitude de ses mouvements en fonction de la morphologie des patients grâce ses nombreux capteurs sensoriels. "Nous avons opté pour cette représentation animale parmi diverses propositions de nos chercheurs" a précisé l'un des fondateurs du projet, Toshiharu Mukai, à propos de ce robot qui veut inspirer "force et cordialité".

"Nous avons l'intention de poursuivre la recherche vers des robots plus pratiques capables de fournir délicatement des soins aux personnes âgées" a aussi expliqué la société Riken, qui prévoit de commercialiser bientôt son robot. Près d'un quart de la population japonaise est âgée de 65 ans, et cette tendance tend à s'accroître à mesure que le nombre de personnes âgées de moins de 15 ans diminue, à cause d'un grave problème de dénatalité. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

Hausse des taux : la menace se précise

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires