En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 2 heures 5 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 5 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 1 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 9 heures 13 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 10 heures 37 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 11 heures 32 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 12 heures 51 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 13 heures 44 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 14 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 3 heures 8 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 5 heures 23 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 7 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 12 heures 34 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 14 heures 1 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 14 heures 32 min
© Reuters
© Reuters
Sucré-salé

Alimentation : les femmes préfèrent le sucré, les hommes le salé

Publié le 02 octobre 2014
Les hommes qui fument ou boivent de l'alcool sont souvent plus attirés par le salé car ils leur est plus difficile de percevoir le goût des aliments, indique une étude réalisée par le groupe NutriNet.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les hommes qui fument ou boivent de l'alcool sont souvent plus attirés par le salé car ils leur est plus difficile de percevoir le goût des aliments, indique une étude réalisée par le groupe NutriNet.

"A quel point aimez-vous les chips ou la chantilly ?", "préférez-vous le pain sans beurre ou avec beaucoup de beurre ?", "est-ce qu’il vous arrive parfois ou même souvent de manger du Nutella à la petite cuillère ?"… Telles sont les questions posées par le groupe NutriNet à 37 000 internautes. Selon le résultat de l'enquête, publiée dans le British Journal of nutrition, les femmes seraient plutôt attirées par le sucré et les hommes par le salé. Cette différence de goût serait surtout liée aux hormones puisqu'elle n'existe pas chez les enfants.

L'étude révèle également qu'un Français sur dix sale avant même d'avoir gouté un plat, souvent (8%) ou toujours (2%). Par ailleurs, ceux qui fument ou boivent sont beaucoup plus attirés par le salé. "Ces personnes vont exprimer une plus forte attirance pour ces aliments étant donné qu’ils ont besoin de davantage d’aliments pour percevoir le goût", explique, Aurélie Lampuré, auteur de l'étude. "Ils ont une réelle modification du goût au niveau du cerveau ou de la langue". Mais cette attirance pour le salé s'estompe avec l'âge, assurent les chercheurs.

Et il en va de même avec le gras : en effet, d'après les résultats de l'enquête, les jeunes seraient 5 à 10 fois plus attirés par les chips, le fromage et autres cacahuètes que les personnes de plus de 65 ans. Par ailleurs, l'attirance pour le gras (salé et sucré) est plus répandue chez les populations à faibles revenus que chez les autres car, généralement, les offres alimentaires très bon marché sont de qualité médiocre. Or le gras est addictif : plus on en mange, plus on en veut. 

Enfin, l'attirance pour le gras prédomine quand on mange sous le coup de l'émotion. C'est pourquoi beaucoup de femmes au régime, frustrées, ont tendance à craquer et à se jeter sur les gâteaux ou autres cochonneries sucrées. Les femmes enceintes sont également friandes de sucreries. L'explication pourrait être physiologique : la future maman voudrait prendre des kilos pour protéger le fœtus, avancent les chercheurs. Dans le même temps, la grossesse attenue le désir de salé et d'amer.

Les chercheurs, dont l'ambition à long terme est d'améliorer la santé de la population, vont désormais suivre les conséquences de ces attirances sur les fluctuations de poids et, à terme, l'état de santé des volontaires. Il s'agira de déterminer si ceux les "sucrés" développent un diabète de type 2 (le plus courant) et les "salés" de l'hypertension.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires