En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Capture d'écran
On en apprend de belles

On n'est pas couché : un clash violent entre Aymeric Caron et Alexandre Arcady coupé au montage

Publié le 29 avril 2014
Le journaliste et le réalisateur du film "24 jours" invité de l'émission se seraient accrochés sur la situation en Israël.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le journaliste et le réalisateur du film "24 jours" invité de l'émission se seraient accrochés sur la situation en Israël.

Alexandre Arcady l'a révélé lui-même dans les "Grandes Gueules" de RMC confirmant des informations de Causeur. Samedi soir, dans On n'est pas couché sur France 2, le réalisateur du film "24 jours" et Aymeric Caron ont eu un très violent accrochage sur le thème d'Israël. Un clash qui a été censuré par la production "pour ne pas effrayer les téléspectateurs" estime le réalisateur. "Accroché, le mot est un petit peu faible. J'ai été tellement estomaqué et je n'étais pas le seul puisqu'on s'est rendu compte qu'il apportait comme ça des espèces de vérités épouvantables" explique-t-il.

Alexandre Arcady raconte que Caron a dit qu'on pouvait comprendre que des soldats israéliens tuaient les enfants palestiniens. Une phrase "plus que provocatrice" selon lui. "Ensuite, il a plongé son nez dans ses notes et il a cité des chiffres. Tout ça était préparé. Ce n'était pas improvisé. Il y a ce type de désinformation. (...) Il y avait aussi un parallèle avec Mohamed Merah" dit-il encore. 

L'attitude et les propos d'Aymeric Caron ont visiblement beaucoup choqué le réalisateur qui explique aussi que "ce sont des raccourcis qui font mal et qui peuvent perturber les esprits. On parlait de ces esprits un peu faible, parce qu'ils ont entendus ou regardés une vidéo" avant d'ajouter "ce qu'a fait Aymeric Caron, c'est de la désinformation parce que ce sont des raccourcis absolument abjects".

Visiblement, les propos tenus n'ont pas seulement choqué Alexandre Arcady mais la production aussi d'où la coupe au montage selon le réalisateur. "La production est venue me voir à l'issue de l'enregistrement avec le réalisateur. Ils m'ont dit qu'ils allaient couper la séquence parce qu'elle était insupportable. Ils ont considéré avec justesse que ce type d'anathème n'avait rien à faire dans ce débat. Ca ne méritait pas d'être diffusé. A un moment donné, la responsabilité doit être prise et c'est grave quand même. Je ne crois pas qu'ils ont voulu protéger Aymeric Caron" conclut Arcady.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

03.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 30/04/2014 - 10:37
Grognon Merci pour le lien
En effet, on comprend mieux.
Je savais déjà que Caron est un prétentieux crétin.. mais bon .. Comme quoi il peut encore mieux faire..

SI les Israeliens faisaient la fête quand un palestinien meurt...comme les palestiniens le font, quel scandale !!!
Meuh non, les PPP (povpetipalestien) ça marche encore dans certains milieux......
walküre
- 30/04/2014 - 10:34
Couchés !
Ils sont dans cette émission. Si c'est pour censurer, autant mettre la clé sous la porte. On se croirait en URSS dans les heures sombres de notre histoire comme dirait l'autre tordu.
wolfgangamadp
- 30/04/2014 - 10:09
Zemmour a fait 10 x moins et
Zemmour a fait 10 x moins et pourtant ils l'ont virer.
Le pb c'est que Zemmour était de droite, pas Caron.