En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
New Game +
Le "pire jeu vidéo de l'histoire" déterré dans le désert du Nouveau-Mexique
Publié le 27 avril 2014
Des milliers de cartouches invendues du jeu E.T. The Extra-Terrestrial sur ATARI 2600 ont été découvertes par une équipe de chercheurs.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des milliers de cartouches invendues du jeu E.T. The Extra-Terrestrial sur ATARI 2600 ont été découvertes par une équipe de chercheurs.

Le secteur du jeu vidéo a une histoire jeune, mais a déjà ses périodes noires et ses légendes. Et l'une de ces légendes vient enfin de trouver son épilogue ! Une fouille financée par Microsoft a permis de mettre à jour des milliers de cartouches invendues du jeu E.T. The Extra-Terrestrial sur ATARI 2600 qui étaient enfouies depuis 30 ans dans le désert de l’Almagordo au Nouveau Mexique.

Retour en arrière : dans les années 1970, boosté par le succès de Pong, le secteur du jeu vidéo connaît une croissance exponentielle et génère des bénéfices croissants. Le marché est rapidement considéré comme un eldorado dans lequel se lancent des centaines d’entreprises. Lorsqu’un jeu rencontre le succès, il est aussitôt copié, ce qui entraîne nombre de clones de Casse-briques, Pac Man ou Space Invaders.En 1982, le marché finit par se retrouver submergé de jeux de piètre qualité, et s'effondre en 1983-1984. Des centaines d'entreprises mettent la clef sous la porte ; certains prédisent même la fin de cette "mode du jeu vidéo".

L'un des symboles de cette époque est le jeu E.T. The Extra-Terrestrial sur ATARI 2600. Programmé en cinq semaines (contre cinq mois en moyenne à l'époque pour un jeu classique), il est considéré aujourd'hui comme l'un des pires jeux vidéo de tous les temps et comme "la goutte d'eau" qui a entraîné le krach de 1983.

En septembre 1983, le New York Times rapporte que la société Atari aurait envoyé 14 camions dans le désert du Nouveau Mexique pour enfouir des milliers de cartouches de jeux invendues. Une information jamais vérifiée, considérée depuis comme une légende urbaine.

Pour en avoir le coeur net, une équipe financée par Microsoft a décidé d'entreprendre des fouilles dans une décharge d'Alamogordo, à 320 km au sud-est d'Albuquerque dans l'Etat du Nouveau-Mexique.

Et ça a été un succès ! Les chercheurs ont retrouvé les cartouches maudites, ainsi que d'autres jeux Atari 2600 (Centripède et Raiders of the Lost Ark).

Un documentaire "Atari: Game Over" sortira dans le courant de l'année pour nous en apprendre plus sur cet épisode de l’histoire du jeu vidéo.

Pour la petite histoire, la société Atari a finalement été revendue en 1984. Le marché du jeu vidéo est lui reparti en fanfare en 1985... Grâce à un certain Super Mario.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Schwarzenegger président de l'Europe !
02.
Nucléaire : la France aime se faire peur
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre325
- 27/04/2014 - 18:33
ironique
Ces cartouches risquent de valoir une petite fortune du coup si elles sont en bonne état.
walküre
- 27/04/2014 - 18:16
Si la société des loisirs
c'est super mario, alors nous sommes perdus.
Djelmé
- 27/04/2014 - 17:17
Comme le chantait Jean-Patrick Capdevielle ...
"Quand t'es dans le désert
Depuis trop longtemps
Tu t'demandes à qui ça sert
Toutes les règles un peu truquées
Du jeu qu'on veut t'faire jouer
Les yeux bandés."
...
Rien à changer à ce refrain légendaire :)