En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Mère Nature la fourbe
Les nourrissons pleureraient la nuit dans le but d'empêcher leurs parents de concevoir un autre enfant
Publié le 10 avril 2014
Selon une étude britannique, les enfants sont programmés pour monopoliser l'attention de leur mère. Un "égoïsme" qui augmenterait leurs chances de survie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude britannique, les enfants sont programmés pour monopoliser l'attention de leur mère. Un "égoïsme" qui augmenterait leurs chances de survie.

C'est bien connu, les cris nocturnes de bébé peuvent profondément affecter la relation amoureuse de ses parents. Et si on vous disait que cela n'était pas un malheureux effet secondaire mais le résultat voulu d'un plan diabolique élaboré par l'enfant lui-même ? Selon des scientifiques de l'Université d'Harvard, les nourrissons sont programmés pour monopoliser l'attention de leur mère. L'empêcher d'avoir des rapports amoureux avec le papa est leur moyen à eux d'empêcher l'arrivée d'un autre enfant.

Par ailleurs, selon cette étude, l'allaitement au sein pendant la nuit aurait tendance à rallonger la période d'infertilité post grossesse, communément appelée aménorrhée. Or, pour le professeur David Haig, les nourrissons qui réclament la tétée pendant la nuit le font pour "prolonger l'aménorrhée et donc de retarder la venue d'un petit frère ou d'une petite sœur". Un "égoïsme" qui développe l'instinct de survie infantile. Le biologiste de l'évolution ajoute : "Les courts délais deux naissances sont associés à l'augmentation de la mortalité infantile", particulièrement dans les milieux défavorisés.

Commentant l'étude, Siobhan Freegard, la créatrice d'un site sur la parentalité, tenus par des mamans, appelé Netmums déclare : "L'arrivée d'un nouveau bébé mettant à mal les relations les plus fortes; les parents riront bien en apprenant que l'épuisement et les nuits sans sommeil font partie intégrante du plan de Mère Nature". "Espacer les naissances donne à la mère plus de temps pour récupérer de sa précédente grossesse et renforce l'indépendance du premier enfant, augmentant ses chances de survie", conclut-elle. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
France stratégie : le gaité fonction publique s’enferme dans ses dénis sur la dépense publique
05.
France/Allemagne, le match éco ou la preuve par 4 de l’inefficacité de la politique économique d’Emmanuel Macron
06.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
07.
« Mon Gilet jaune » est une marque déposée et appartient à une femme entrepreneur qui se frotte les mains
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires