En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Clown triste
Chicago : les clowns dépriment à leur convention annuelle
Publié le 30 mars 2014
"Quand les grandes entreprises qui embauchaient 12 clowns chaque année depuis 10 ans pour leurs fêtes de Noël doivent réduire leurs dépenses, devinez quoi ? Ils embauchent moins de clowns", a expliqué à l'AFP la présidente de la World Clown Association, dont les membres se sont réunis cette semaine à Chicago.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Quand les grandes entreprises qui embauchaient 12 clowns chaque année depuis 10 ans pour leurs fêtes de Noël doivent réduire leurs dépenses, devinez quoi ? Ils embauchent moins de clowns", a expliqué à l'AFP la présidente de la World Clown Association, dont les membres se sont réunis cette semaine à Chicago.

La crise n’a décidément épargné personnes. Même les clowns en subissent les conséquences. Cette semaine, 320 clowns venus du monde entier se sont retrouvés près de Chicago, aux Etats-Unis, à l’occasion de leur conférence annuelle. Et l’heure n’était pas à la fête pour ces professionnels du rire. "Quand les grandes entreprises qui embauchaient 12 clowns chaque année depuis 10 ans pour leurs fêtes de Noël doivent réduire leurs dépenses, devinez quoi? Ils embauchent moins de clowns", a expliqué à l'AFP Deanna Hartmier, la présidente de la World Clown Association, elle-même clown depuis 18 ans.

Cette association compte officiellement plus de 2 500 membres, mais elle a perdu 30% de ses effectifs depuis 2004. Ses membres vieillissent : la majorité a désormais plus de 40 ans. "Les jeunes préfèrent s'orienter vers le cirque et les acrobaties, plus à la mode, a déploré Arthur Pedlar, un clown de 81 ans, ajoutant : "Il y a une pénurie de clowns haut de gamme en Europe"."On ne peut pas apprendre à faire le clown. On peut enseigner des techniques, mais tant qu'ils n'arriveront pas à sentir le public et à interagir avec les gens, ils ne seront pas des clowns accomplis".

La convention annuelle est l'occasion pour les clowns de se former, d'apprendre de nouvelles techniques, car beaucoup sont clowns à temps partiel, voire bénévoles, et ont appris sur le tas, venus du monde du stand-up ou d'ailleurs. Les ateliers incluent la peinture sur visage, la fabrication de ballons, le jonglage, l'usage d'instruments, la création de sketches. Des éléments indispensables pour garantir la qualité des spectacles. La pire menace contre la profession, a assuré la présidente de l'association, est posée par ces clowns amateurs qui se contentent de mettre un nez rouge. "Ce sont les clowns sans formation qui ont des maquillages effrayants, qui ne savent pas mettre les gens à l'aise et qui font peur aux enfants". L'accomplissement ultime pour un clown est de donner des prestations à visée thérapeutique, par exemple pour les personnes handicapées. Un groupe s'est d'ailleurs rendu pendant la convention dans une résidence pour personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer. Pourrait-on soigner la maladie par le rire ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Accusation de plagiat : Kev Adams trouve "inacceptable" le procès fait à Gad Elmaleh
07.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires