En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio

02.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

03.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

06.

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

07.

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 13 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 14 heures 19 min
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 15 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Bureau des légendes" de Éric Rochant : Mille sabords, quelle série !

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert : un roman noir publié en 1947, réédité en 2020 : l'Épuration trop "pure et dure"...

il y a 16 heures 10 min
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 17 heures 39 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 18 heures 57 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 19 heures 36 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 14 heures 5 min
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 14 heures 53 min
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 15 heures 37 min
pépites > Santé
Accord nocturne
Ségur de la santé : un projet d'accord trouvé dans la nuit
il y a 15 heures 59 min
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 17 heures 24 min
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 18 heures 41 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 19 heures 15 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 20 heures 48 sec
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 20 heures 22 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 21 heures 12 min
© Reuters
© Reuters
Clown triste

Chicago : les clowns dépriment à leur convention annuelle

Publié le 30 mars 2014
"Quand les grandes entreprises qui embauchaient 12 clowns chaque année depuis 10 ans pour leurs fêtes de Noël doivent réduire leurs dépenses, devinez quoi ? Ils embauchent moins de clowns", a expliqué à l'AFP la présidente de la World Clown Association, dont les membres se sont réunis cette semaine à Chicago.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Quand les grandes entreprises qui embauchaient 12 clowns chaque année depuis 10 ans pour leurs fêtes de Noël doivent réduire leurs dépenses, devinez quoi ? Ils embauchent moins de clowns", a expliqué à l'AFP la présidente de la World Clown Association, dont les membres se sont réunis cette semaine à Chicago.

La crise n’a décidément épargné personnes. Même les clowns en subissent les conséquences. Cette semaine, 320 clowns venus du monde entier se sont retrouvés près de Chicago, aux Etats-Unis, à l’occasion de leur conférence annuelle. Et l’heure n’était pas à la fête pour ces professionnels du rire. "Quand les grandes entreprises qui embauchaient 12 clowns chaque année depuis 10 ans pour leurs fêtes de Noël doivent réduire leurs dépenses, devinez quoi? Ils embauchent moins de clowns", a expliqué à l'AFP Deanna Hartmier, la présidente de la World Clown Association, elle-même clown depuis 18 ans.

Cette association compte officiellement plus de 2 500 membres, mais elle a perdu 30% de ses effectifs depuis 2004. Ses membres vieillissent : la majorité a désormais plus de 40 ans. "Les jeunes préfèrent s'orienter vers le cirque et les acrobaties, plus à la mode, a déploré Arthur Pedlar, un clown de 81 ans, ajoutant : "Il y a une pénurie de clowns haut de gamme en Europe"."On ne peut pas apprendre à faire le clown. On peut enseigner des techniques, mais tant qu'ils n'arriveront pas à sentir le public et à interagir avec les gens, ils ne seront pas des clowns accomplis".

La convention annuelle est l'occasion pour les clowns de se former, d'apprendre de nouvelles techniques, car beaucoup sont clowns à temps partiel, voire bénévoles, et ont appris sur le tas, venus du monde du stand-up ou d'ailleurs. Les ateliers incluent la peinture sur visage, la fabrication de ballons, le jonglage, l'usage d'instruments, la création de sketches. Des éléments indispensables pour garantir la qualité des spectacles. La pire menace contre la profession, a assuré la présidente de l'association, est posée par ces clowns amateurs qui se contentent de mettre un nez rouge. "Ce sont les clowns sans formation qui ont des maquillages effrayants, qui ne savent pas mettre les gens à l'aise et qui font peur aux enfants". L'accomplissement ultime pour un clown est de donner des prestations à visée thérapeutique, par exemple pour les personnes handicapées. Un groupe s'est d'ailleurs rendu pendant la convention dans une résidence pour personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer. Pourrait-on soigner la maladie par le rire ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires