Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Promesses tenues ?

Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"

La Russie et la Turquie viennent de sceller un accord dans le dossier syrien. La Turquie n'a "pas besoin" de reprendre son offensive contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie. Les Kurdes se sont retirés des zones frontalières, selon des précisions du ministère turc de la Défense. Un communiqué a été publié : 

"À ce stade, il n'existe pas de besoin de mener une nouvelle opération". 

Le retrait des Kurdes dans cette zone a également été confirmé par les Etats-Unis. 

La Turquie avait auparavant accepté de suspendre son offensive pendant cinq jours, en vertu d'un accord obtenu avec Washington.

Vladimir Poutine et le président Erdogan se sont accordés dans la journée sur une prise de contrôle en commun de la majeure partie de la zone concernée. Après six heures de négociations, les deux dirigeants ont annoncé la mise en place de patrouilles dans le nord-est syrien afin de faciliter le retrait et le désarmement des milices kurdes de la région.

La police militaire russe et des garde-frontières syriens vont se déployer le long d'une partie de la frontière ce mercredi afin de faciliter le retrait des derniers combattants kurdes et de leurs armes.

Le président Erdogan a évoqué un accord "historique". Vladimir Poutine s'est félicité de ces avancées également : 

"Grâce à un travail long et intensif, nous sommes parvenus à prendre des décisions qui, selon moi, sont très importantes, voire décisives et qui permettront de résoudre la très grave situation de crise à la frontière turco-syrienne".

Le retour "volontaire" de réfugiés en Syrie sera également facilité.

 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !