Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV

Encourager le vote des jeunes

Super Jam Bros : Nathalie Loiseau est au cœur d'un jeu vidéo lancé par les Jeunes avec Macron

La République en marche vient d'officialiser une opération originale et décalée afin d'encourager la jeunesse et les adultes fans de retrogaming à se mobiliser pour les élections européennes du 26 mai prochain. Le mouvement des Jeunes avec Macron a lancé un jeu vidéo intitulé Super Jam Bros. Il est disponible gratuitement sur Internet au format HTML5. Le jeu s'affiche directement sur une page web.   

Les joueurs suivent les aventures de la tête de liste LREM pour les Européennes, Nathalie Loiseau. Ce jeu est fortement inspiré de Super Mario Bros.   

Selon des précisions de BFMTV, les joueurs vont affronter avec Nathalie Loiseau des "boss" à chaque fin de niveau. Ils sont incarnés par les principaux opposants de la liste LREM ou par des dirigeants internationaux : Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon ou bien encore Donald Trump. Tel Sonic le hérisson qui collectait les pièces dans les jeux de Sega, Nathalie Loiseau récupère également dans Super Jam Bros les étoiles du drapeau européen lors des différents niveaux du jeu. 

Le jeu aurait coûté entre 5.000 et 10.000 euros, selon BFMTV. Deux mois ont été nécessaires pour le développement de Super Jam Bros. L'entreprise allemande AdAsGame est à l'origine de ce titre. 

Ce jeu vidéo va donc tenter de mobiliser la jeunesse et les fans de retrogaming sur la question de l'Union européenne et dans le cadre de la campagne élctorale pour les élections du 26 mai prochain. 

En 2017, le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon était déjà au cœur d'un jeu vidéo gratuit disponible sur Internet. Ce titre, intitulé Fiscal Kombat, permettait de confisquer l'argent des riches. 

Super Jam Bros est accessible à cette adresse : ICI

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !