Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran France 2 - Franceinfo

Riposte ?

Qui était le général Ghassem Soleimani, tué lors d'une frappe américaine à Bagdad ?

Le général Ghassem Soleimani, âgé de 62 ans, a été tué vendredi à Bagdad dans un bombardement américain. Cet homme était l'un des personnages les plus populaires d'Iran.

Il était à la tête de la Force Al Qods des Gardiens de la révolution, chargée des opérations extérieures de la République islamique. Soleimani a joué un rôle majeur et central pour l'influence iranienne au Moyen-Orient, notamment en Irak et en Syrie.

Le général iranien avait tenu à rejeter les rumeurs selon lesquelles il aurait pu se présenter à l'élection présidentielle de 2021.

Après être resté dans l'ombre du pouvoir pendant des décennies, Soleimani a été de plus en plus présent dans les médias avec le début du conflit en Syrie en 2011. L'Iran, poids lourd chiite de la région, apporte en effet une aide précieuse au régime de Bachar el-Assad.

Ghassem Soleimani a été très influent aussi en Irak. Son rôle dans la lutte contre le groupe État islamique avait fait de lui le personnage public le plus populaire d'Iran. 

Ce haut commandant des Gardiens de la révolution avait aussi confié son expérience au Liban, avec le Hezbollah chiite libanais, lors du conflit israélo-libanais de l'été 2006. Cette information a été dévoilée lors d'un entretien exclusif diffusé par la télévision d'Etat iranienne en octobre dernier.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a appelé à venger la mort de son Ghassem Soleimani, tué dans une frappe américaine à Bagdad. Un deuil national de trois jours a été décrété en Iran. 

Son successeur, Esmaïl Qaani, a déjà été déjà désigné.

L'incertitude demeure pour le moment sur la nature de la riposte du régime iranien envers les Etats-Unis.

Franceinfo - France 2 - CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !