Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

Surenchère

Quand la Corée du Nord détruit Séoul dans une vidéo de propagande surréaliste

Une précédente vidéo avait déjà simulé une attaque nucléaire contre Washington.

Le sujet ne serait pas inquiétant, il y aurait vraiment de quoi rire un bon coup en regardant la nouvelle vidéo de propagande nord-corénne. Cette dernière, sobrement intitulée "En cas d'absence de réponse à l'ultimatum", a été diffusée par la chaîne de propagande DPRK Today. Le sujet : la destruction de Séoul, la capitale du rival sud-coréen, à grand renfort d'effets spéciaux ringards.

Musique kitchissime, effets complétement dépassés… le clip promet de réduire la présidence sud-coréenne en cendres. Des menaces qui n'ont pas empêché les Sud-Coréens, habitués aux menaces du turbulent voisin, de se moquer

Il y a quelques jours, une autre vidéo du même style avait mis en scène une attaque nucléaire nord-coréenne sur Washington. Le clip reprenait des images d'archives de la guerre de Corée, qui s'est déroulée de 1950 à 1953. La propagande nord-coréenne y affirme que le conflit avait été provoqué par les "traitres sudistes" et s'était soldé par une victoire.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !