Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV
Marion Maréchal Marine Le Pen élection présidentielle 2022

Union des droites

Présidentielle 2022 : Marion Maréchal estime que Marine Le Pen "ne peut pas gagner seule"

Marion Maréchal, officiellement en retrait de la vie politique, a effectué sa rentrée médiatique ce mardi 15 septembre. Elle a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin dans le cadre de la matinale de RMC.

Marine Le Pen a déjà officialisée son souhait de s'engager dans l'élection présidentielle de 2022. 

Marion Maréchal a pris acte de cette candidature. La nièce de Marine Le Pen a indiqué qu'elle était favorable à une "coalition":

"Je ne vais pas faire semblant de ne pas voir ce que tout le monde voit. Je veux dire, ça paraît évident aujourd'hui qu'on ne peut pas gagner seuls".

Marion Maréchal ne partage pas pour autant le point de vue de Robert Ménard sur le sort du Rassemblement national avec une candidature de Marine Le Pen. Le maire de Béziers s'était prononcé dans les médias sur l'avenir de Marine Le Pen : "Elle ne sera pas le prochain chef de l'Etat". 

Marion Maréchal a exprimé son sentiment sur les futures échéances électorales et sur les propos de Robert Ménard au micro de Jean-Jacques Bourdin ce mardi 15 septembre : "Je pense qu'on ne peut pas être si catégorique, je n'exclus pas du tout que Marine Le Pen puisse gagner, mais je pense qu'elle ne peut pas gagner seule, tout simplement parce que dans notre système d'institutions, on ne peut pas gagner sans coalition. Je pense que, une fois de plus, les marges de manoeuvre se trouvent plutôt chez une partie des LR, pas exclusivement mais chez une partie des LR, et qu'il faut pouvoir assumer cette ouverture vers cet électorat particulier, vers ces Français et vers peut-être ces élus aussi". 

Marion Maréchal a indiqué qu'elle ne souhaitait pas être candidate lors de la future présidentielle. Elle a aussi précisé qu'elle ne pensait pas se "mettre au service d'un candidat" lors du scrutin et de la campagne pour 2022.

RMC - BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !