Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: capture d'écran ONPC

Tacle

ONPC : Olivier Faure (PS) tacle Charles Consigny en rappelant qu'il est payé par l'argent public

"Est-ce qu'on a envie de payer la redevance pour vous voir, vous", a lancé le premier secrétaire du Parti socialiste au chroniqueur de Laurent Ruquier.

Libéral revendiqué, le chroniqueur d'On n'est pas couché, Charles Consigny, recevait ce samedi 24 novembre le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure. Il a expliqué que, selon lui, certaines dépenses de l'Etat sont injustifiées, spécialement celles qui couvrent certains avantages accordés aux anciens chefs de l'État, de gouvernement et ex-ministres de l'Intérieur.  "C'est pour des raisons de sécurité que les anciens présidents et ministres de l'Intérieur ont garde du corps et chauffeur", a justifié Olivier Faure, sans convaincre son interlocuteur.

L'homme politique, après avoir traité Charles Consigny de "populiste", a essayé de le piéger en poussant son raisonnement jusqu'au bout : "On paie la redevance, on vous paie vous. Est-ce qu'on a envie de payer la redevance pour vous avoir vous à la télévision. C'est une question", a-t-il lancé au chroniqueur. Mauvaise pioche, puisque Charles Consigny a répondu qu'il est justement pour la privatisation de l'essentiel de l'audiovisuel public. 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !