Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Week-end Pascal

Notre-Dame de Paris : revivez la cérémonie exceptionnelle au cœur de la cathédrale en ce Vendredi Saint

La cathédrale Notre-Dame de Paris a été le théâtre d'une cérémonie de prières à l'occasion du Vendredi Saint lors de ce week-end pascal, en pleine épidémie de coronavirus et un an après le violent incendie qui a en partie détruit la cathédrale.

Sept personnes - quatre hommes d'église dont l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, et trois artistes - ont participé à cette célébration retransmise sur la chaîne KTO en ce vendredi 10 avril 2020. 

Mgr Aupetit s’est exprimé dans le cadre de cette cérémonie devant la "Sainte Couronne d’épines" :

"Il y a un an, cette cathédrale dans laquelle nous sommes brûlait, provoquant une sidération et un élan mondial pour qu'elle soit rebâtie, restaurée. Aujourd'hui, nous sommes dans cette cathédrale à demi effondrée pour dire que la vie est toujours là. Cet élan de générosité est une façon de remarquer que ce monument extraordinaire est sorti du génie des hommes quand ils arrivent à te contempler, à contempler ta transcendance".

Mgr Aupetit était accompagné du recteur de la cathédrale Mgr Patrick Chauvet et de Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris. 

Mgr Aupetit a aussi rappelé que "dans cette semaine sainte, le monde entier est terrassé par une pandémie qui répand la mort et qui nous paralyse". 

Des sonates de Bach ont été jouées par le violoniste Renaud Capuçon. Les comédiens Philippe Torreton et Judith Chemla ont lu des textes de Paul Claudel, de Francis Jammes et Mère Teresa.

Le chantier de la cathédrale avait été interrompu le 16 mars dernier suite au coronavirus. 

Pour le Jeudi Saint, Mgr Aupetit, sur l’esplanade de la basilique du Sacré-Coeur, sur la butte Montmartre, a béni la ville de Paris et ses habitants. 

Aucune messe de Pâques n’aura lieu dimanche, sinon à huis clos, à cause du confinement.

Sud-Ouest - KTO

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !