Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Info ou intox ?

Norvège : une météorite aurait frôlé un parachutiste

Anders Helstrup venait d'ouvrir son parachute quand une grosse pierre a jailli du ciel et est passée à toute vitesse à quelques mètres de lui à peine.

En voilà un qui a eu très chaud ! En Norvège, un parachutiste a échappé de justesse à une météorite lors d'un saut, selon une vidéo diffusée ce jeudi par la chaîne publique NRK. Anders Helstrup venait d'ouvrir son parachute quand une grosse pierre a jailli du ciel et est passée à toute vitesse à quelques mètres de lui à peine. L'image a été capturée par les caméras montées sur le casque du sportif. "On a réfléchi à tous les scénarios possibles : cela pouvait-il être quelque chose qu'on avait dans notre sac ? Ou un objet tombé d'un avion? Ou appartenant à d'autres parachutistes ?", a confié Anders Helstrup à NRK. Mais, à ce moment-là, "il n'y a rien ni au-dessus ni près de moi", a-t-il assuré.

Sur la seule foi des images, le géologue Hans Amundsen a identifié l'ovni comme une météorite, une "brèche" (roche) tombée de la ceinture de Jupiter et filmée (ce qui serait une première au monde en cas de confirmation) dans sa phase de "vol sombre",soit post-incandescence. "Si tu avais sauté une fraction de seconde plus tard, tu serais mort", a déclaré Amundsen au parachutiste. 

La vidéo a déjà fait le tour des réseaux sociaux, plongeant certains experts dans le doute. "Je suis un peu sceptique sur cette histoire, mais ce n'est pas totalement ridicule", a réagi un astronome, Scott Manley, sur Twitter. "Si j'étais amateur des théories de conspiration, je dirais que c'est facile d'incruster (la pierre, ndlr) dans la vidéo". "Je ne peux dire si c'est authentique ou non (...) Mais cela semble invraisemblable", a également Phil Plait estimé un blogueur spécialisé dans les questions d'astronomie. Selon vous, info ou intox ? 

Lu sur Sudouest.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !