Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Disparition

Nelson Mandela est mort : les moments de sa vie les plus importants à retenir

L'ancien leader de la lutte anti-apartheid est décédé jeudi à Johannesburg à l'âge de 95 ans.

Nelson Mandela a eu "plusieurs vies" comme il se plaisait à le dire. Leader de la lutte anti-apartheid, il devient ensuite le premier président noir d'Afrique du Sud. Plus tard, il sera récompensé du prix Nobel de la Paix. Une vie extraordinaire dont il faut retenir des dates-clés.

1918 : Nelson Mandela voit le jour un 18 juillet dans le village de Mvezo dans le Transkei. Très vite, ce gamin espiègle montre un fort caractère. Un "mental incroyable" disait sa mère. Après une scolarité classique, il entre à l'Université de Fort Hare, alors unique centre d'enseignement supérieur pour les Noirs en Afrique du Sud. Il s'engage peu à peu

1943: Il devient membre du Congrès national africain (ANC), sous l'aile de Walter Sisulu. Quelques mois plus tard, il fonde la Ligue de la jeunesse de l'ANC avec Sisulu, Oliver Tambo, Anton Lembede, Peter Mda. Il entrera ensuite au Comité national exécutif de l'ANC. Il sera désigné chef de la "Campagne de défi" non-violente contre les lois ségrégationnistes. Lors d'une manifestation, il est arrêté et passe deux nuits en prison.

1961: Après plusieurs actions et donc plusieurs procès, Nelson Mandela est acquitté. Mais il va lancer l'aile armée de l'ANC, Umkhonto weSizwe (MK, "Lance de la Nation"), dont il devient le commandant en chef. Quelques mois plus tard, il est arrêté à Howick (est) et condamné a cinq ans de prison pour incitation à la grève, et pour avoir quitté le territoire sans autorisation.

1964 : Nelson Mandela et ses co-accusés échappent à la peine de mort, mais sont condamnés le 12 juin, à la prison à perpétuité et envoyés à l'île-bagne de Robben Island, au large du Cap. Il purgera sa peine sous le matricule de prisonnier 46664. Les années passent, il est changé de prison à plusieurs reprises. Dehors, la lutte s'organise pour le faire libérer.

1990 : Nelson Mandela est libéré par De Klerk, qui légalise l'ANC. Il devient vice-président de l'ANC, dirigeant de fait aux côtés d'un Oliver Tambo convalescent après une congestion cérébrale. Quelques mois plus tard, il est élu président de l'ANC, supervise et dirige les négociations de la transition.

1993 : Nelson Mandela reçoit le Prix Nobel de la Paix conjointement avec Frederik de Klerk.

1994 : Après plusieurs victoires lors d'élections locales, Nelson Mandela est candidat à la présidentielle et l'emporte. Il devient président de la République d'Afrique du Sud, le 10 mai.

1999 : Nelson Mandela se retire de la présidence du pays, qui revient à Thabo Mbeki après la victoire de l'ANC aux deuxièmes élections démocratiques du pays.

2010: Nelson Mandela apparaît à la cérémonie de clôture du Mondial-2010 de football à Johannesburg, manifestement aux anges. C'est sa dernière apparition en public.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !