Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Marie-Anne Soubré

La fonction publique, une forteresse ?

Marie-Anne Soubré sur la fonction publique : "on doit pouvoir poser des questions"

Cet après-midi, Marie-Anne Soubré a expliqué sur RMC comment elle voyait l'évolution de la fonction publique, suite à la grève qui avait lieu aujourd'hui. Bien qu'attachée à la fonction publique, elle se dit réaliste et demande à ce que l'on puisse poser les vraies questions. De fait, la fonction publique a toujours coûté très cher à l'Etat, ce qui explique que nombre de gouvernements aient tenté de s'y attaquer. Or, chaque fois qu'un gouvernement tente de s'atteler au problème, il se trouve face à une inertie qui empêche les réformes. Par exemple, lorsque les régions françaises ont été fusionnées, des doublons se sont forcément créés dans le mille-feuilles administratif, ce qui signifie que des économies pourraient être faites en supprimant ces doublons. Elle considère d'autre part qu'instaurer des jours de carence dans la fonction publique, tout comme il en existe dans la fonction privée, serait normal. Marie-Anne Soubré précise que les missions régaliennes de l'Etat (la police, l'armée, la justice, l'éducation nationale et la fonction hospitalière), doivent être sacralisées. L'Etat doit leur consacrer plus de moyens, tout particulièrement à la justice. Le dégraissement doit pouvoir se faire dans d'autres domaines, comme par exemple la Jeunesse & Sports.

RMC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !