Les régionales n'ont « pas fait émerger un homme providentiel » pour l’élection présidentielle de 2022, selon Valérie Pécresse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran RMC / BFMTV / DR
Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin en ce lundi 28 juin 2021.

Chances de victoire pour la droite

Les régionales n'ont « pas fait émerger un homme providentiel » pour l’élection présidentielle de 2022, selon Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, présidente de Libres! et réélue à la tête de la région Ile-de-France, était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin ce lundi 28 juin sur RMC et BFMTV. Elle a notamment été interrogée sur les perspectives pour la droite pour le scrutin présidentiel de 2022.

Le second tour des élections régionales et départementales ce dimanche 27 juin a confirmé une abstention massive et la prime donnée par les électeurs aux sortants LR et PS. La République en marche et le Rassemblement National sont les grands perdants du scrutin. En ce lundi 28 juin, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était invitée sur RMC et BFMTV. Elle a répondu aux nombreuses questions de Jean-Jacques Bourdin sur les élections régionales.

Valérie Pécresse a aussi été interrogée sur les perspectives pour la droite pour l’élection présidentielle de 2022. Valérie Pécresse considère que les élections régionales n'ont pas fait émerger un « homme providentiel » à droite.

Si Xavier Bertrand tente de s'imposer comme le candidat naturel de la droite en 2022, Valérie Pécresse n'entend pas lui laisser la place aussi facilement :

« On a fait émerger une très belle équipe de France, notamment dans les régions, pour la droite et le centre. Mais pas un homme providentiel. Pour moi, tout commence aujourd'hui ».

Pour Valérie Pécresse, il faut désormais « que tous les talents de la droite et du centre se réunissent et définissent les règles du jeu » pour choisir le représentant de la droite pour la présidentielle de 2022. La présidente de la région Ile-de-France doit clarifier sa position pour 2022 d'ici la fin de l'été.

RMC - BFMTV

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Régionales : les Français redemandent de la droite et de la gauche. Oui… mais lesquelles ?Ordre et protection : les mots de la (fausse) unité de la droite

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !