Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture vidéo Europe 1
James Foley : l'ex-otage Didier François salue un confrère "extrêmement fort"

Hommage

James Foley : l'ex-otage Didier François salue un confrère "extrêmement fort"

Le journaliste d'Europe 1 a vécu huit mois en captivité en Irak en compagnie du journaliste américain, décapité par les dijhadistes de l'Etat Islamique.

Ils ont été compagnons d'infortune pendant huit mois : le journaliste d'Europe 1 Didier François a réagi sur l'antenne de son employeur à l'assassinat du journaliste américain James Wright Foley par les djihadistes de l'Etat islamique. Il n'avait jusqu'à présent pas fait état de cette cohabitation forcée : "Pour des raisons évidentes de sécurité, les ravisseurs nous avaient menacé de représailles sur les otages restants si nous nous exprimions là-dessus. Ce n’est pas du tout pour cacher quoique ce soit à nos auditeurs".

Didier François, qui avait finalement été libéré en avril 2014, a vécu avec Foley de septembre 2013 à sa libération. "C’était un garçon extraordinaire, un superbe journaliste, quelqu’un d’extrêmement fort, qui n’a jamais craqué (malgré) des conditions extrêmement difficiles" a-t-il expliqué. James Wright Foley avait été enlevé en Syrie le 22 novembre 2012, alors qu'il travaillait pour différents médias dans la région depuis cinq ans.

A noter qu'un autre co-détenu de Foley et François, le Français Nicolas Hénin, a témoigné ce mercredi après-midi dans l'Express : "C'est un garçon d'une très grande bravoure, d'un grand courage qui n'a pas eu de chance. Il avait déjà été capturé par l'armée libyenne de Kadhafi" rappelle-t-il.

Vu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !