Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: BFMTV

Décentralisation

François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"

Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC ce matin, le président de l'Association des Maires de France, a reproché à Emmanuel Macron d'avoir participé à une centralisation toujours plus importante du pouvoir. "C'est difficile de diriger des démocraties aujourd'hui", a-t-il tout de même reconnu à la décharge du Président de la République. Mais celui que certains estiment être un des challengers probables d'Emmanuel Macron pour 2022 a critiqué, en citant son livre, l'appropriation des initiatives locales par l'Etat central. Selon le maire de Troyes, le Président doit "évoluer là-dessus". "Cette ultracentralisation n'est plus de mise, n'est plus dans l'air du temps. Il doit écouter le message que nous portons sur plus de libertés locales. Il doit ouvrir le jeu."

Cette intervention a lieu alors qu'Emmanuel Macron doit intervenir aujourd'hui à 16h au Congrès des Maires de France qui se tient cette semaine. 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !