Eurovision : jugée "satanique", la chanson de Chypre fait polémique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
vidéo

Chasse aux sorcières

Eurovision : jugée "satanique", la chanson de Chypre fait polémique

La chanson qui représentera Chypre à l'Eurovision créé la polémique sur l'île méditerranéenne. Intitulé "El Diablo" ("Le Diable"), le morceau interprêté  par la chanteuse grecque Elena Tsagrinou, a été diffusée mercredi pour la première fois par CyBC, provoquant la colère de téléspectateurs qui l'ont jugé "satanique". La chaîne a reçu des menaces et un syndicat de professeurs d'éducation religieuse au lycée a publié un communiqué vendredi exprimant son "horreur" au sujet des paroles de la chanson dans lequel la chanteuse "loue Satan, lui dédie sa vie et l'aime".

Pour CyBC, cette chanson, donc le clip n'est pas encore disponible sur Internet, s'inspire de la "lutte éternelle entre le bien et le mal". Musicalement, elle s'inspire aussi fortement de Lady Gaga...

À Lire Aussi

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

À Lire Aussi

L’Eurovision au temps du virus : Ce que l’édition 2020 nous dit de l’état de l’Europe.

À Lire Aussi

Eurovision : Barbara Pravi représentera la France avec le morceau "Voilà"
Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !