Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Humour

Etats-Unis : SNL parodie la nuit électorale d'électeurs démocrates un peu trop confiants

"Nous avons avoir notre première femme présidente ! Ca va être une nuit historique", lance un des personnages au début du sketch.

C'est un sketch, mais il ne serait pas étonnant que beaucoup d'Américains aient vécu une nuit similaire. Le programme humoristique Saturday Night Live a diffusé ce weekend un sketch parodiant la "nuit électorale" d'un groupe d'amis démocrates.

Réunis dans leur salon, ils s'apprêtent à vivre une "nuit historique", avec l'élection de la "première femme présidente" des Etats-Unis. "Oui, ça pourrait être une nuit historique, mais n'oubliez pas que c'est un grand pays", prévient le comédien Dave Chappelle, la voix de la raison. 

Au fur et à mesure de la nuit, leurs mines se décomposent, alors qu'ils cherchent des raisons d'espérer : "C'est normal que les premiers résultats soient défavorables : les Républicains votent tôt", analyse un personnage, alors qu'un autre explique que "les noirs votent tard".

Alors que les résultats de l'Alaska tombent, le personnage de Cecily Strong - sous Xanax depuis le milieu de soirée - s'exclame : "Oh mon Dieu, je crois que l'Amérique est raciste !" Ce à quoi le comédien afro-américain Dave Chappelle répond : "Ah, je me souviens que mon arrière-grand-père m'a dit quelque chose du genre. Il était esclave, ou quelque chose comme ça, je sais pas".

Et alors que l'un des personnages se demande pourquoi les électeurs de Barack Obama ne se sont pas tournés vers Hillary Clinton, le comédien Chris Rock que c'est peut-être à cause du fait d'avoir "remplacé un noir charismatique de 40 ans par une vieille blanche de 70 ans".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !