Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: LUDOVIC MARIN / AFP

Oups…

Emmanuel Macron se fait remarquer par ses propos sur l'Afrique

Lors du G20 à Hambourg (Allemagne), Emmanuel Macron a estimé que le sous-développement en Afrique est dû aux "7 à 8 enfants par femme". Une déclaration qui a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Après sa petite blague sur les kwassa-kwassa, Emmanuel Macron a de nouveau dérapé. Lors du G20 à Hambourg (Allemagne) le 8 juillet, le président français a été interrogé sur l'Afrique. "Le défi de l'Afrique", "il est civilisationnel", a lancé Emmanuel Macron. "Quels sont les problèmes de l'Afrique ?", a-t-il demandé, en répondant lui-même à sa question : "les Etats faillis, les transitions démocratiques complexes, la transition démographique qui est (...) l'un des défis essentiels de l'Afrique". "Quand des pays ont encore sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d'y dépenser des milliards d'euros, vous ne stabiliserez rien", a estimé Emmanuel Macron.

Une déclaration qui est passée inaperçue mais qui a été repérée par le site Politis et a fait réagir le site Quartz. Ce dernier a trouvé que la phrase de l'ex-banquier était "raciste". Le média étranger évoque aussi une "tradition" française de déclarations "condescendantes" faisant totalement abstraction des séquelles encore importantes du colonialisme. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont également critiqué le chef de l'Etat. 

Vu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !