Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran

Clash

Bernard de la Villardière pris à partie par Rokhaya Diallo

L'animateur était invité par Touche Pas A Mon Poste, où il s'est fait couvrir de reproches par une des chroniqueuses, Rokhaya Diallo.

La tension était forte lundi soir sur C8. Invité à l'émission Touche Pas A Mon Poste de Cyril Hanouna, le reporter Bernard de la Villardière était interrogé par les chroniqueurs. L'une d'entre eux, Rokhaya Diallo, s'est emportée contre ses "pseudos reportages" qui pour elle sont "en fait de véritables tribunes". 

Le reporter s'est défendu, l'accusant à son tour de "manipuler les choses". "Les femmes ont le droit de porter le voile, mais j'ai le droit de dire que c'est une régression, car le fait de porter le voile c'est dire que la femme est impure ! C'est l'idéologie de Boko Haram. Les gens qui nous écoutent savent de quoi je parle !" a-t-il ensuite déclaré. Il a ensuite reproché à Cyril Hanouna lui-même de "banaliser l'image du voile. Ce voile à une signification politique."

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !