Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Pas choqué

Paradise Papers : pour Gérard Longuet, l'optimisation fiscale est "parfaitement morale"

"Quand on vous prend 80 à 90% de vos revenus, c'est normal de défendre les 10 ou 20% qui restent" a-t-il estimé sur Public Sénat.

La polémique des Paradise Papers ? Pas vraiment un scandale pour Gérard Longuet. Interrogé par Public Sénat lundi 6 novembre, le sénateur Les Républicains de la Meuse a pris la défense des personnes qui ont recours à ces stratagèmes fiscaux.

"Ça montre qu’il y a une réticence à l’impôt. Et quand l’impôt est confiscatoire, ce qui est le cas en France par exemple, les gens se battent pour garder leur pouvoir d’achat", a-t-il estimé. "Il y a des milliers de salariés dont c’est le métier. Ce sont les experts fiscaux. Tout ça est très logique"... et "totalement moral" selon lui. "Quand on vous prend 80 à 90% de vos revenus, c'est normal de défendre les 10 ou 20% qui restent" a-t-il poursuivi.

Et d'insister : "Si ces centaines de milliards d’euros ne viennent pas dans les caisses de l’Etat, tant mieux, parce que l’Etat les gaspille assez largement et dépense de l’argent inutilement."

Lu sur Public Sénat

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !