Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters
Rachida Dati

Municipales 2020

"Je ne fais pas de combine" : Rachida Dati se défend sur sa candidature

Rachida Dati, candidate à la mairie de Paris a été invitée ce mercredi 29 janvier 2020 sur le plateau de BFM TV. L'ancienne garde des sceaux est venue parler de sa candidature aux élections municipales 2020.

"Je ne fais pas de combine", a répondu ce mercredi Rachida Dati au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC. La candidate investie par Les Républicains (LR) pour devenir la prochaine maire de Paris accueille "ceux qui adhéreront à (son) projet".

Agnès Evren choisie comme tête de liste LR à la mairie du XVème arrondissement de Paris

C'est la raison pour laquelle Rachida Dati a décidé de ne pas investir Philippe Goujon, maire LR du XVe arrondissement parisien depuis 2008. En effet, c'est Agnès Evren, présidente de la fédération LR du secteur, qui a été choisie par la commission nationale d'investiture dans cet arrondissement ce mercredi 29 janvier 2020. Elle fera donc face au maire sortant LR, qui lui, refuse de soutenir Rachida Dati, rapporte Le Journal du Dimanche.

"Monsieur Goujon a dit 'je ne peux pas prononcer le prénom et le nom de Rachida Dati pour être maire de Paris, ça m'est insupportable', voilà ce qu'il a dit, et donc nous on a dit 'il ne faut pas que les électeurs du XVe soient privés d'une candidature Les Républicains pour la mairie de Paris, donc j'ai demandé à madame Evren de pouvoir présenter sa candidature en sa qualité de présidente de fédération", a expliqué la candidate à la mairie de Paris. "C'est de la clarté dans le XVe", a-t-elle argué sur la chaîne d'information.

L'ancienne Garde des sceaux a d'ailleurs ajouté : "L'investiture pour moi ça a un sens, moi j'ai voulu l'investiture de ma famille politique, je l'ai eue mais si je l'avais pas eue, est-ce que ça aurait fait de moi quelqu'un qui n'est pas adhérente aux LR?". Celle-ci a donné son avis concernant la légitimité ou non de Philippe Goujon au sein du parti LR. En effet, celui-ci avait témoigné de sa volonté d'une alliance et avait jusque-là défendu la candidature de Pierre-Yves Bournazel, député du XVIIIe arrondissement, ex-LR en rupture avec son parti et membre d'Agir, récemment rallié au candidat officiel de La République en marche (LaREM) Benjamin Griveaux.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !