Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
VPN internet réseaux télétravail
©FRED DUFOUR / AFP

La Minute Tech

Voici les meilleurs VPN pour naviguer en toute sécurité sur le web

Avec le déploiement du télétravail, l'utilisation de VPN se démocratise de plus en plus. Surfer avec un VPN nous dispense-t-il de prendre les mesures de précautions habituelles en termes de cybersécurité ? Quelle est l’utilité d’un VPN ? De quoi nous protège-t-il ?

Jean-Paul Pinte

Jean-Paul Pinte

Jean-Paul Pinte est docteur en information scientifique et technique. Maître de conférences à l'Université Catholique de Lille et expert  en cybercriminalité, il intervient en tant qu'expert au Collège Européen de la Police (CEPOL) et dans de nombreux colloques en France et à l'International.

Titulaire d'un DEA en Veille et Intelligence Compétitive, il enseigne la veille stratégique dans plusieurs Masters depuis 2003 et est spécialiste de l'Intelligence économique.

Certifié par l'Edhec et l'Inhesj  en management des risques criminels et terroristes des entreprises en 2010, il a écrit de nombreux articles et ouvrages dans ces domaines.

Il est enfin l'auteur du blog Cybercriminalite.blog créé en 2005, Lieutenant colonel de la réserve citoyenne de la Gendarmerie Nationale et réserviste citoyen de l'Education Nationale.

Voir la bio »

Atlantico.fr : Quelle est l’utilité d’un VPN ? De quoi nous protège-t-il ?

Jean-Paul Pinte : Le VPN est longtemps resté un outil utilisé par une certaine catégorie d’utilisateurs et d’entreprises en quête de vouloir se protéger des usages qu’ils faisaient d’Internet pour des motifs plus ou moins justifiés.

Pour que les VPN (Virtual Private Network) et la sécurité sur Internet existent, il a d’abord fallu qu’Internet soit créé, alors commençons donc déjà par aborder ce sujet. Des ordinateurs et des réseaux informatiques existaient effectivement bien avant Internet, mais c’est le travail effectué pour le compte du ministère de la Défense américain qui a conduit à l’Internet tel qu’il est utilisé aujourd’hui. Les recherches concernant une méthode électronique de communication avec des sites distants ont été initiées dans les années 1960 par le renseignement militaire américain. Un réseau de commutation de paquets appelé ARPANET (Advanced Research Projects Agency Network) a été créé et la première utilisation de TCP / IP. TCP / IP signifie protocole de contrôle de transfert / protocole Internet, les deux unités fonctionnelles du premier réseau des réseaux.

Mais l'histoire du VPN débute en 1996, quand un employé de Microsoft a développé le “point-to-point tunneling protocol” (PPTP), autrement dit un tunnel sécurisé à l'intérieur d'un réseau. Véritable précurseur du VPN, le PPTP permet de créer un lien sécurisé entre une connexion privée et le reste d'Internet.

Selon le site ExpressVPN.com aujourd’hui un VPN ou réseau privé virtuel est un tunnel sécurisé entre votre appareil et Internet. Le VPN protège votre trafic web privé contre les interférences, l'espionnage et la censure. Votre adresse IP est masquée et vos données sont chiffrées. Même votre fournisseur d'accès Internet ne peut accéder à vos données de navigation. Un VPN peut également agir en tant que serveur proxy, ce qui vous permet de masquer ou de modifier votre localisation et de naviguer sur le Web anonymement, où que vous soyez.

Un VPN peut nous aider à vous protéger sur différents points clés :

  • Un VPN crypte toutes les données qui circulent sur Internet depuis votre machine.
  • Votre VPN masque également l’adresse IP de votre appareil.
  • Certains VPN bloquent même les sites malveillants, les publicités et les traceurs web.

Comment fonctionne un VPN ?

Votre VPN fait passer toutes les données de votre flux Internet par ses serveurs, où elles sont cryptées. Vous pouvez vous trouver en France et vous connecter à un serveur aux États-Unis. Votre VPN envoie vos données depuis la France aux États-Unis, en les cryptant complètement. Et comme elles sont cryptées, votre FAI ne peut pas les utiliser pour se renseigner sur les sites Internet que vous avez visités ni sur votre localisation actuelle. Ils ne peuvent pas non plus vous tracer comme il le voudraient.

Vos données sont ensuite redirigées par le site que vous souhaitez consulter en passant par le serveur VPN. Vous pouvez consulter tout type de sites, d’applications ou de services de streaming, comme Netflix. Ces sites déterminent alors que vous vous situez à l’endroit où est hébergé le serveur VPN traitant vos données, au lieu de découvrir la véritable localisation de votre appareil. Cela signifie qu’ils perçoivent l’adresse IP du serveur VPN que vous utilisez, et non la vôtre. Les meilleurs VPN exploitent des milliers de serveurs et mettent à jour leurs adresses IP régulièrement. De cette manière, les sites Internet comme Netflix n’ont pas le temps de placer les adresses IP déjà utilisées sur liste noire ni de les bloquer. En d’autres termes, votre activité en ligne demeure totalement privée et indétectable.

Surfer avec un VPN nous dispense-t-il de prendre les mesures de précautions habituelles en termes de cybersécurité ?

L'utilisation de VPN, pour sécuriser sa navigation en ligne, se démocratise avec la dégradation de la confidentialité en ligne et le nombre croissant de cyber-attaques, les internautes veulent savoir comment se protéger lorsqu’ils sont connectés. De plus en plus de personnes s’intéressent donc aux avantages des réseaux privés virtuels (VPN) car ils correspondent le plus souvent au meilleur moyen de rester anonyme sur la toile.

Mais les cas d'usage pertinents sont encore, en réalité, limités.

En fait un VPN masque votre adresse IP et chiffre votre trafic entrant et sortant, ce qui signifie que :

  • Les pirates qui essaient d’espionner vos activités ne pourront pas vous suivre sur le serveur VPN ;
  • Même si quelqu’un parvient à intercepter vos données, il ne pourra pas les déchiffrer.

Cependant le site NordVPN aime à nous rappeler que notre sécurité dépend directement de la société qui fournit le service de VPN. NordVPN applique notamment une politique stricte de non conservation des registres d’activité en ligne et utilise deux protocoles de sécurité: OpenVPN avec un chiffrement SSL 2048 bits et le protocole IKEv2/IPsec 3072 bits qui est actuellement le protocole le plus sécurisé. Des fonctionnalités de sécurité supplémentaires, comme la protection contre les fuites DNS et le double chiffrement des données, sont également disponibles. De plus, la société NordVPN est basée au Panama, pays qui n’a aucune loi sur la conservation des données, ce qui signifie qu’aucune de vos données n’est enregistrée, stockée ou transmise à qui que ce soit.

Bien qu’il constitue l’un des piliers de tout bon système de cybersécurité, un VPN ne vous préserve par contre pas directement contre les virus et les antivirus comme une cyber-hygiène restent encore des techniques et des outils complémentaires qui doivent interagir pour rendre vos informations privées intouchables.

VPN, antivirus et anti-spyware, Ces trois types de logiciels sont de loin les plus performants lorsqu’ils sont associés. Bien qu’ils aient chacun leurs avantages et leurs défauts, ces inconvénients s’annulent entre eux, ce qui signifie que la totalité du système fonctionne plus efficacement que la simple somme de ses éléments.

Selon le site VPN.com :

- Un réseau privé virtuel, ou VPN, est une application qui permet à un utilisateur de se connecter à internet par le biais d’un serveur sécurisé. Cela permet de masquer l’adresse IP de l’utilisateur et de la remplacer par celle du serveur. Concrètement, toute attaque se heurterait d’abord au chiffrement de niveau militaire du serveur.

- Un antivirus est beaucoup plus complexe, car il doit disposer d’un protocole actif dit IFF, pour « identification, friend or foe » (identifier ami et ennemi). Un bon logiciel antivirus recherchera activement sur votre appareil les logiciels malveillants qui ne disposent pas des informations de sécurité appropriées. Une fois détectés, ces logiciels malveillants seront supprimés.

- Enfin, les logiciels anti-spyware ne sécurisent pas vraiment votre appareil, mais surveillent plutôt votre connexion. Comme les spywares ont besoin de communiquer avec l’opérateur du logiciel malveillant pour être utiles, les logiciels anti-spyware recherchent cette communication et interrompent les activités du logiciel.

Une enquête d’ExpressVPN révèle aussi que 450 applications (dont certaines françaises) espionnent leurs utilisateurs. Les 450 applications analysées par ExpressVPN contiennent des traqueurs douteux. Nous parlons ici d’applications qui ont, au total, été téléchargées plus de 1,7 milliard de fois par des citoyens à travers le monde.

Le développement du télétravail a accentué aussi la nécessité de se protéger et de mettre en place un VPN mais ceci ne suffirait plus à se protéger selon selon Eric Antibi (Palo Atlo Networks).

Avec la généralisation du télétravail, la surface d'attaque s'est considérément élargie sans que cela ne soit anticipé. En effet, en étant connecté depuis un domicile, on s'est retrouvé avec un mélange sur les mêmes réseaux de PC connectés au réseau de l'entreprise pour travailler, une imprimante également utilisée par les enfants, pourquoi pas des jouets connectés… On recense une vingtaine d'adresses IP connectées sur un réseau lui-même connecté au réseau d'entreprise, ce qui représente des surfaces d'attaques potentielles. 

Se contenter d'utiliser un VPN ne suffit plus ! Pire encore, ce petit tunnel de sécurité est un excellent moyen d'avancer masquer pour un hacker. Si rien ne change, l'année 2021 sera marquée par une recrudescence des attaques via le télétravail. Il suffit qu'un salarié soit fatigué pour qu'il manque de vigilance même s'il a été très bien formé à ces problématiques.

Enfin, pour ne citer que cela, on apprend sur le site ZDNET qu’un hacker a même divulguer les identifiants de plus de 900 VPN d'entreprise et la liste a été partagée sur un forum de pirates informatiques russophones fréquenté par de multiples groupes de ransomware.

Quel VPN peut convenir aux utilisateurs lambda pour une utilisation quotidienne ?

Il est difficile de répondre à une telle question lorsqu’il en va de la garantie d’anonymat d’une personne sur la toile et chacun tentera d’obtenir de son VPN le meilleur et surtout les bonnes pratiques visant à assurer sa sécurité.

Ainsi, selon le site Presse Citron.net un important service de virtual private network (VPN) du nom de Safe-Inet a été saisi cette semaine puis fermé pour de bon par différents services de sécurité étatiques, dont le FBI (États-Unis) et Europol (Europe). Son « démantèlement » a été décidé alors que le service était connu pour avoir attiré un nombre conséquent de cybercriminels. Plutôt que de simplement servir à protéger la confidentialité, l’opérateur VPN servait ici à effacer les traces de nombreux malveillants faisant les dossiers des polices criminelles.

« Safe-Inet était utilisé par certains des plus grands cybercriminels au monde, responsables d’attaques par rançongiciels, de piratage de données de cartes bancaires et d’autres formes de cybercrimes graves » notait Europol dans un communiqué. Son travail en commun avec le FBI lui aurait permis de pénétrer le service à plusieurs reprises ces derniers temps, et déjouer des cyberattaques d’envergure sur 250 entreprises contactées à temps.

Cryptez vos données, cachez votre activité en ligne et regardez du contenu en streaming de n'importe où avec un VPN, tels seront vos principaux besoins que cette gamme proposée dans une sélection de VPN sont à même de vous satisfaire. Tout  est surtout question de moyens mais aussi de vitesse !

Les internautes recherchent ainsi dans le choix du VPN une certaine rapidité car il est vrai qu’au lieu de vous connecter à un serveur directement, vous allez vous connecter à un serveur VPN qui, lui, va se connecter au site que vous voulez consulter. Donc, déjà, vous allez ajouter un peu de distance, et donc de latence ! Si la vitesse de téléchargement d’une vidéo ne suit pas, par exemple, vous pourrez constater des interruptions dans le flux ou une baisse de qualité due au fait que le site va détecter un débit plus lent, donc compresser davantage une vidéo pour ne citer que cet exemple. Cet article qui compare quatre VPN nous en apprend plus sur la question.

Quel VPN serait davantage adapté aux internautes plus aguerris pour des activités plus “à risque” d’internet ?

Sans VPN, votre activité en ligne est traquée, suivie, voire épiée. En ayant recours à un réseau privé virtuel, vous masquez toute votre activité. Quoi que vous fassiez à partir de votre connexion chiffrée est 100 % anonyme et impossible d'accès. Vos données confidentielles sont protégées et vous surfez en toute sécurité sur la toile. Pour celles et ceux qui utilisent Internet de façon plus risquée et notamment pour les entreprises on ne peut  discuter avec les spécificités les plus extras d’un outil  VPN.

ExpressVPN, Cyberghost, Private Internet Access, Surfshark, VyprVPN, NordVPN, PureVPN, etc. se partagent, par ordre de classement, en 2021, la part du lion. Ces derniers sont dotés des atouts suivants :  Extrêmement rapide & sécurisé. Streaming en HD. Extensions pour Chrome & Firefox. Assistance en direct 24/7 par live chat., AD-blocker inclus, rapide,

Si les réseaux privés virtuels pour entreprise remplissent une fonction similaire à celle des VPN pour particuliers, il existe quelques différences essentielles.

Tout d’abord, ils sont conçus pour protéger l’ensemble des données de l’entreprise et ils offrent une protection supplémentaire contre la surveillance et le piratage. Les VPN destinés aux particuliers sont généralement utilisés pour des préférences individuelles, comme le déblocage de sites Internet et/ou d’un service géo-restreint, tandis que les VPN pour professionnels sont utilisés pour la sécurité et la protection des données des entreprises, mais pas seulement.

Les réseaux privés virtuels professionnels fournissent une adresse IP statique dédiée sur un serveur sécurisé dédié, tandis que les adresses IP des VPN grand public sont partagées avec d’autres utilisateurs et peut changer chaque fois qu’un internaute se connecte au service. Il est a noter que l’option Ip statique est possible pour un particulier moyennent un coût supplémentaire, certains services RPV destinés aux professionnels ne lui seront, en revanche pas accessibles.

Un VPN Business est conçu pour plusieurs utilisateurs. Cela signifie que les employés utiliseront un compte universel, le gestionnaire du compte de l’entreprise dispose un contrôle total.

Suite à la Journée de protection des données le meilleur site VPN a été élu ce 1er février.

Un bon VPN est-il forcément payant ?

Lorsqu’un produit est gratuit c’est que vous en êtes sûrement ce produit dit-on souvent dans le langage des affaires. Il y a donc intérêt à se méfier des offres gratuites car vous pourriez sur certains points vous faire abuser comme nous le signale le site ExpressVPN.com l’un des meilleurs du marché. Les raisons évoquées sont les suivantes :

  • Il est possible que des pubs ciblées et des spams soient injectés dans votre navigateur.
  • Il est possible que votre historique de navigation soit enregistré et revendu à des annonceurs.
  • Il est possible que votre bande passante soit volée et revendue au plus offrant.
  • Il est possible que vos identifiants, mots de passe et informations bancaires soient enregistrés.

Ceci est également valable pour les « services proxy gratuits ». Une étude indépendante sur plus de 25 000 proxies gratuits a démontré que la grande majorité d'entre eux bloquent le HTTPS, injectent des données, ou modifient les contenus d'une façon ou d'une autre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !