Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech

Atlantico Sciences

Un T-shirt transformé en batterie, se suicider pour devenir immortel : l'idée d'un neurobiologiste, un remède miracle pour guérir le paludisme...

... et les autres sujets sciences du moment : les nouvelles découvertes sur l'origine de l'eau des océans et le matériau le plus léger du monde.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Vêtements intelligents : un T-shirt transformé en batterie

En procédant à plusieurs traitements chimiques de la fibre de coton d’un T-shirt acheté dans le commerce, une équipe de chercheurs de l’University of South Carolina aux États-Unis est parvenue à utiliser le tissu comme source de stockage d’énergie. Si la technique n’est pas nouvelle, le procédé employé ici est à la fois moins onéreux et plus respectueux de l’environnement.

Les vêtements intelligents sont considérés comme l’une des prochaines grandes révolutions de l’électronique mobile. L’électronique souple, ce que les Anglo-Saxons nomment wearable electronics, promet d’intégrer des moyens de communication et d’information ou encore des capteurs biométriques dans des pulls, T-shirts, vestes ou pantalons classiques. L’un des défis techniques à relever concerne la source d’alimentation. Créer une batterie souple qui s’intègre sans gêner un vêtement est une véritable gageure. L’une des solutions consiste à transformer le tissu lui-même en lieu de stockage d’énergie en procédant à divers traitements chimiques. Des chercheurs de l’University of South Carolina ont transformé la fibre de coton d’un T-shirt acheté dans le commerce de façon à ce qu'elle stocke une charge électrique.

Lire la suite sur Futura sciences

Hayworth, le neurobiologiste qui veut se suicider pour devenir immortel

Kenneth Hayworth est un brillant ingénieur dont les travaux ont un impact certain sur le projet connectome visant à cartographier le réseau de neurones du cerveau humain. Quand il envisage de devenir immortel en se suicidant jeune pour assurer la conservation de son cerveau, il n’est pas fou. Mais quand il explique comment un téléchargement de l’esprit va le ressusciter, il peut paraître stupide...

Transhumanisme, singularité, extropie et téléchargement de l’esprit, ces mots ne disent probablement rien à beaucoup, un paradoxe étonnant alors que nous sommes au pays de Descartes. Mais ne vous y trompez pas ! Pour Larry Page, l’un des deux fondateurs de Google et Peter Thiel, qui a contribué au financement de Facebook et a été le cofondateur de PayPal (compagnie qui a permis à Elon Musk de faire fortune et de se lancer dans la course à l’espace avec SpaceX), ces mots ont des significations bien concrètes.

Lire la suite sur Futura sciences

Origine de l'eau des océans : un nouveau rebondissement !

Le débat concernant l’origine de l’eau des océans sur Terre ne sera probablement tranché que lorsque l’on aura visité un certain nombre de comètes et d’astéroïdes. En attendant, de nouvelles analyses isotopiques font à nouveau pencher la balance en faveur d’un apport essentiellement sous forme de météorites.

La vie est née dans les océans. Certains spéculent même sur une origine aquatique des ancêtres de l’Homme qui auraient temporairement tenté de se réadapter à l’eau en suivant la même voie que les dauphins. Cette théorie a eu des sympathisants comme Jacques Mayol. Si la conquête des océans nous fascine beaucoup, quand nous vibrons aux exploits de l’équipe Cousteau ou d’un William Trubridge, c'est peut-être parce que nous nous souvenons d'une certaine façon avec nostalgie de nos origines aquatiques...

Lire la suite sur Futura sciences

Paludisme : des bactéries de moustique OGM, la solution ?

Après les moustiques génétiquement modifiés, voici que des scientifiques proposent les bactéries intestinales OGM pour détruire le parasite vecteur du paludisme avant qu’il ne soit transmis à l’Homme. Les essais en laboratoire sont plutôt concluants, mais qu’en sera-t-il de la réalité du terrain ?

Il fallait y penser. Pour tuer le Plasmodium, parasite responsable du paludisme, les chercheurs ont développé des moustiques génétiquement modifiés pour produire des substances mortelles pour l’hôte indésirable durant son cycle de développement. Le concept fonctionnait bien en laboratoire mais n’a pas connu le succès escompté dès le test grandeur nature. Les gènes d’intérêt ne se sont pas répandus dans la population d’insectes. Quasi-retour à la case départ.

Lire la suite sur Futura sciences

L'aérographite est le matériau le plus léger du monde

Formé d’un réseau de nanotubes de carbone interconnectés, l'aérographite détient le record du monde du solide le plus léger. Constitué à 99,99 % d’air, il est capable de supporter jusqu’à 40.000 fois son poids. Ce nouveau matériau, découvert presque par hasard par une équipe de chercheurs allemands, pourrait avoir de multiples applications.

Le matériau le plus léger au monde, il y a encore peu de temps, possédait une densité de 0,9 mg/cm3. Constitué par un microréseau de filaments à base de nickel, il avait battu le record de légèreté pour un solide détenu précédemment par l’impressionnant aérogel. Mais un groupe de chercheurs des universités de Kiel et Hamburg viennent de faire plus fort encore. Dans un article publié dans Advanced Materials, ils annoncent l’existence de ce qu’ils ont appelé de l’aérographite. Avec une densité de 0,2 mg/cm3, c’est donc le matériau le plus léger connu de l’humanité.

Lire la suite sur Futura sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !