Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Crédits Photo: Reuters
Des chercheurs alertent les utilisateurs sur le danger lié au sel présent dans les médicaments effervescents.

Atlantico santé

Trop de sel caché dans les médicaments ; bientôt des bonbons à la menthe qui luttent contre les caries ?

Et aussi : Les boissons énergisantes affaibliraient le cœur ; Le génome du python pour mieux comprendre les maladies humaines ; La forme du cerveau influe sur l’apprentissage des enfants .

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

En bref : trop de sel caché dans les médicaments

Dans une nouvelle étude, des chercheurs alertent les utilisateurs sur le danger lié au sel présent dans les médicaments effervescents. Selon eux, ce type de traitements devrait être prescrit avec plus de précautions, notamment aux patients souffrant d’hypertension.

On sait depuis de nombreuses années qu’une consommation excessive en sel, ou chlorure de sodium, a des effets dévastateurs sur la santé et augmente le risque d’accidents cardiovasculaires. Les médecins recommandent donc de limiter l'apport en sel dans l'alimentation. Le sel est pourtant ajouté dans les formes effervescentes des médicaments afin de favoriser leur absorption par l’organisme. Quel est l’effet de la prise régulière de ces médicaments sur la santé ?

Lire la suite sur Futura-sciences

Bientôt des bonbons à la menthe qui luttent contre les caries ?

Le discours des dentistes pourrait changer dans les années à venir. Ces praticiens seront peut-être bientôt en mesure de recommander de sucer des bonbons spécialement conçus pour limiter les caries. C’est du moins ce que suggère une étude tout juste parue. On répète souvent aux enfants que les bonbons ont beau être bons, ils sont mauvais pour leurs dents, parce qu’ils causent des caries. À manger avec modération donc.

En vérité, le lien direct entre le sucre et la santé buccodentaire n’est plus aussi évident aujourd’hui. Car un autre acteur intervient : une bactérie nommée Streptococcus mutans. À l’heure du repas, une partie de sa population atteint les dents, s’y fixe, et sécrète des acides qui détériorent l’émail protecteur, puis finissent, si l’on n’y prête pas attention, par creuser des cavités : les fameuses caries.

Lire la suite sur Futura-sciences

Les boissons énergisantes affaibliraient le cœur

À plusieurs reprises, les boissons énergisantes ont été associées à des risques de problèmes cardiaques. Grâce à l’imagerie par résonance magnétique, des chercheurs allemands ont pu observer pour la première fois l’effet de ces boissons sur le fonctionnement du cœur. Leurs résultats renforcent les méfiances et démontrent l’intérêt de poursuivre l’enquête.

Les boissons énergisantes existent depuis plusieurs décennies, mais ont connu un véritable essor ces dernières années. Comme leur nom l’indique, elles procurent un regain d’énergie, le plus souvent grâce à plusieurs substances psychoactives qui favorisent l’attention et la concentration et réduisent la sensation de fatigue. Elles sont différentes des boissons dites énergétiques qui apportent les nutriments nécessaires pour effectuer une performance sportive.

Lire la suite sur Futura-sciences

Le génome du python pour mieux comprendre les maladies humaines

Les serpents sont des animaux assez exceptionnels. Pour la première fois, le génome complet de deux espèces vient d’être dévoilé. Si l’analyse permet de mieux saisir leur évolution, les auteurs y voient également la possibilité de mieux comprendre et donc guérir des maladies humaines.

Ils ont perdu les quatre membres que leurs ancêtres possédaient, ont réduit la taille d’un de leurs poumons, ont vu leurs organes et leur squelette s’allonger, sont parfois venimeux… Les serpents dénotent très nettement des autres vertébrés, avec lesquels ils partagent pourtant de nombreux gènes. Cette évolution interpelle les scientifiques, comme Todd Castoe (université du Texas à Arlington), qui cherchent à comprendre par quels mécanismes ces reptiles rampants se sont ainsi transformés.

Lire la suite sur Futura-sciences

La forme du cerveau influe sur l’apprentissage des enfants

Chez les enfants de cinq ans, la forme d’une région particulière du cerveau contribue à modifier les capacités liées à ce que les spécialistes appellent le contrôle cognitif, important pour les processus d’apprentissage. De quoi imaginer des pratiques éducatives plus adaptées à chacun afin de favoriser la réussite scolaire.

Le contrôle cognitif est un élément fondamental de l'intelligence et de la capacité d'apprentissage. Cette faculté permet, lorsque l'individu est confronté à un problème, de détecter les conflits cognitifs afin d'inhiber les mauvaises stratégies de résolution et de privilégier la bonne. L'une des régions du cerveau où s'effectue ce contrôle cognitif est le cortex cingulaire, situé sur la face interne du cortex, entre les deux hémisphères cérébraux. Des chercheurs de l’université Paris Descartes se sont intéressés à l'anatomie de cette région chez des enfants de cinq ans, âge auquel le cerveau est en plein développement. Ils viennent de publier leurs résultats dans le Journal of Cognitive Neuroscience.

Lire la suite sur Futura-sciences

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !