Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
©

Revue de presse people

Dur dur à Monaco : Gad Elmaleh voit son fils sous surveillance et a interdiction de croiser Charlotte ; Julie Gayet et Carla Bruni montent au front ; Jenifer encore victime de l'acharnement du cosmos

Et aussi : Céline Dion, son premier concert après le décès de René ; Phil Collins, bientôt remarié avec son ex femme.

Sandra Freeman

Sandra Freeman

Sandra Freeman est journaliste et productrice.

 

Voir la bio »

 

Combats de femmes : Carla Bruni et Julie Gayet !

J’avoue ! Ecrit comme cela, le titre sous-entend une confrontation entre l’épouse de Nicolas Sarkozy et la compagne de François Hollande. Il n’en est rien. « Combats de femme » fait en réalité référence au combat que chacune porte et que différents titres de la presse féminine mettent en avant cette semaine.

Julie Gayet s’engage pour sensibiliser à l’endométriose, une « maladie taboue » en Une du « Elle »

Au côté de Julie Gayet (mais aussi de la chanteuse Imany, et de la gynécologue Chris Zacharopoulou), le « Elle » s’engage pour faire connaître l’endométriose, une « maladie taboue » dont une femme sur dix souffrirait. Le docteur, la chanteuse, l'actrice « se sont unies pour sortir cette maladie du silence ». Le but : « casser les stéréotypes sur la douleur que devraient encaisser les femmes, juste parce qu’elles sont femmes ». Julie Gayet explique : « Nous espérons que d'autres comédienne, musiciennes, mais aussi sportives, politiques et chefs d'entreprise joindront leurs voix aux nôtres pour soutenir cette maladie de l'indifférence ».

Carla Bruni chante pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer en Une de « Gala »

De son côté, « Gala » titre en appel de Une sur « Carla Bruni : le combat d'une femme » évoquant en fait, dans ses pages intérieures, son « émouvant duo avec Maxime le Forestier lors du concert donné au profit de la recherche sur la maladie d’Alzheimer » et précisant que « ce grand rendez-vous scénique, conçu par Pierre Souchon, s'est déroulé dans la bonne humeur malgré la gravité de la cause à défendre ». Parmi les artistes présents, il y avait aussi Vincent Delerm, les Brigitte, Alain Souchon, Sandrine Kiberlain…

Sophie Marceau : « son adieu à Andrzej Zulawski » (plus ou moins digne, selon les magazines)

Au rayon People, la star que vous retrouverez le plus en Une de vos magazines, cette semaine, est Sophie Marceau pour « son adieu à Andrzej Zulawski », celui qui a été son grand amour et qui a dessiné une partie de sa carrière. Si la place de cet homme dans la vie de la comédienne est reconnue par tous vos journaux, la douleur de Sophie n’apparaît pas sous les mêmes traits selon chacun. « Gala »  accompagne cet « Adieu à l’homme de sa vie » par une photo du visage de Sophie, élégant et classe (mais la photo ne date pas de l’enterrement). Pour « Paris Match », on parle de « 18 ans d’amour, un fils, ses plus beaux rôles » et l’image ici pour accompagner ce titre, la montre, lors des obsèques, belle, digne, une rose blanche serrée contre elle. « Voici » la dit « forte dans la douleur » et utilise cette même série de photos au cimetière de Gora Kalwaria, devant la tombe d’Andrzej Zulawski, mais publie un cliché différent : on la retrouve un peu moins verticale, un peu plus affaiblie par la tristesse. Enfin, « Closer », (toujours même série de photos aux obsèques, mais clichés encore différent où elle paraît plus courbée) la déclare « brisée, mais soutenue par son fils » et affirme que, « même séparés depuis 15 ans, lorsque Sophie a dit un dernier adieu à son ancien époux, elle s'est effondrée. À son côté, leur fils Vincent a tenu bon pour deux ».

Céline Dion, son premier concert après le décès de René : « le plus difficile de toute sa vie »

« Closer », (décidément) propose une autre star en deuil en appel de Une, avec la photo de Céline Dion, en robe de lumière, mais le visage en larmes : « Sans René , elle a craqué ! ». Le magazine raconte qu’à Las Vegas, le 23 février, Céline Dion est remontée sur scène pour la première fois depuis le décès de René Angelil :  " C'est le spectacle le plus difficile que j'ai fait de toute ma vie", aurait-elle avoué à la fin de ce concert. « Si elle a tenu bon pour ses fans, elle a, en effet, aussi pu mesurer combien son mari lui manque » explique le tabloïd avant de poursuivre, « après une quinzaine de titres, la pression était trop forte. Céline a fondu en larmes. »

Après leur séparation, Gad Elmaleh retrouve son fils Raphaël « sous surveillance » et a l’« interdiction de croiser Charlotte »

L’autre tendance en couverture de vos magazines people, consiste à prendre des nouvelles de certaines personnalités, « après rupture ».

Ainsi, pouvons-nous retrouver en Une de « Voici », Gad Elmaleh « prêt à tout pour son fils ». Quelques photos en bord de mer pour accompagner la narration, le magazine explique que Gad, après sa rupture de Charlotte Casiraghi, a un droit de « visite sous surveillance et interdiction de croiser Charlotte » et que « pour voir Raphaël, l'acteur doit se plier aux lois de Monaco ». On apprend aussi que sa tournée américaine est très chronophage, qu’avec « Charlotte, ils s'accordent à distance… sans se croiser », et « qu’à peine rentré de New York, l’humoriste a foncé retrouver son fils pour trois jours de tendresse pure en tête à tête ».

Après un divorce de 32 millions d'euros : Phil Collins, bientôt remarié avec son ex femme.

Certains, bien que divorcés, font plus que de se croiser. « Closer » rapporte que Phil Collins, risque de bientôt se « remarier avec son ex-femme (…), huit ans après leur divorce ». Elle est « la mère de deux de ses cinq enfants ». C’est elle qui l’aurait annoncé : « Notre séparation était la mauvaise décision, explique-t-elle, (…) Nous sommes si proches que ça ne fait pas réellement de différence si nous sommes mariés ou non, mais nous sommes déterminés à nous marier une seconde fois, un jour. » Et à « Closer » de rajouter que « Monsieur est joueur. Leur séparation en 2006 lui avait tout de même coûté la bagatelle de 32 millions d'euros ». Peut-être, est ce un moyen de les récupérer… ?

Jenifer : « Sa famille dans la tourmente »

Ici aussi, on pourrait croire que ce titre en couverture de « Closer » est lié à sa rupture du papa de son fils. En fait, ça n’a rien à voir. Le magazine use d’une photo de la chanteuse en couverture, pour en fait parler du fait que « son oncle est entré en prison. Il a été incarcéré à la prison de Borgo, près de Bastia ». Pour raconter tout cela, le journal lie l’histoire à Jenifer et explique qu’elle n’est « pas du genre à lâcher les siens ! », qu’elle « n'abandonnera jamais ses proches dans la peine », que, « encore, il y a quelques mois, elle comptait profiter à fond de sa famille », mais que là « c’est une nouvelle épreuve qui attend la jeune maman », elle pour qui « la famille est sacrée ».

La famille est tellement sacrée, de ce qu’en explique « Closer », que « c'est d'ailleurs sa cousine qui lui a présenté son nouveau chéri, avec qui elle pensait pouvoir savourer un bonheur parfait. Mais la famille doit affronter une lourde épreuve. Une situation d'autant plus difficile que ce n'est pas une première. Son cousin avait lui aussi été condamné à trois ans de prison ».

Que de peines…

Loana : sa fille Mindy a 18 ans (et on la voit en photo) !

Loin de Jenifer et de ses peines, « Public » fait de son côté cas de Loana et de ses joies (le monde à l’envers chez les idoles de la télé-réalité). Le magazine publie donc ici les « premières photos de Mindy », la fille de Loana qui a aujourd’hui 18 ans. Il contextualise : « Depuis que sa maman, Loana, est devenue la première star de télé réalité en gagnant loft Story », la France entière la connaît sans l'avoir vue depuis 14 ans… Et qu’est ce qu’on retient de ces photos :

1.    elle ressemble à sa mère : « Même cheveux blonds, même regard, même large sourire, et plus troublant, même mèche rose. La ressemblance est indéniable »

2.    elle ressemble aux filles de son âge : « Souriante, pleine de vie »,  « elle est une jeune fille comme les autres ! ».

Si la maman Loana n'a pas vu sa fille depuis des années, « elle garde toujours sur elle les photos d’elle bébé ». Petite, Mindy avait été « placée en famille d'accueil, puis confiée à l'âge de quatre ans à son père, avec qui elle vit toujours à Antibes ». Selon « Public », il y a quelques semaines Loana révélait avoir repris contact avec sa fille unique pour ses 18 ans.

Guillaume Depardieu : sa fille, Louise, a 15 ans et participe à un défilé de mode.

 

 Voici », « Closer », « Public »… tous se font l’écho de la révélation Louise Depardieu ! Elle (aussi grande et blonde) « a fait sa première apparition publique lors d'un défilé de mode organisé pour une soirée caritative, à Paris. Si toutes les filles du clan avaient fait le déplacement pour la soutenir, Papy Gégé était, lui, aux abonnés absents » écrit « Voici » qui titre ainsi « papy se défile ».

Charlize Theron : son fils Jackson se roule par terre

La scène se déroule à Hollywood le 18 février, mais tous les tabloids du monde entier ont dû la publier. Un paparazzi a photographié Charlize Theron en « maman débordée », tel le titre « Closer » qui explique que, « comme toutes les mamans, elle doit conjuguer douceur et fermeté, surtout quand son fils, Jackson, lui montre que, même si c'est elle actrice, c'est lui qui fait le plus les plus belles comédie ». Concrètement, le petit garçon de quatre ans (qu'elle est adoptée en 2012) lui a fait une crise pour ne pas monter dans la voiture, s’est « roulé par terre en hurlant, et en public »… Un peu comme tout enfant aurait pu le faire, sauf que pas tout parent n’a un paparazzi au pied de son auto !

Kate Middleton rêverait d’un troisième enfant : « Ras le bol du protocole ! »

« Ras le bol du protocole ! » titre « Voici ». Le magazine explique que désormais « le protocole et la bienséance » ont sans doute trop d’ « exigences », et que, « aux ordres de la couronne, l'épouse de William assure de plus en plus d'engagements officiels ». Sauf que ce n’est pas de cette vie qu’elle aurait envie : « Elle, son rêve, c'est d'être loin de Londres, à la campagne, avec juste ses enfants et son mari », et même qu’elle aurait envie « d'un troisième enfant, mais là, ce n'est pas le bon moment ».

Les grossesses People de la semaine : Ayem, Ingrid Chauvin, Audrey Lamy

« Public » consacre sa couverture à Ayem et alerte avec ce titre « son bébé en danger ! Son entourage est inquiet ! ». En réalité, la jeune femme vient de reprendre l’antenne sur NRJ 12, « enceinte de cinq mois » et « Public » pense que c’est ça le danger : la pression et les projecteurs. « Le surmenage, rien de pire pour une future maman ». Voilà.

Toujours dans « Public », on retrouve Audrey Lamy dont le ventre « s'arrondit de jour en jour ». Le magazine rappelle qu’elle est « enceinte de quatre mois et demi » et que « la star de « scène de ménage » prépare tranquillement l'arrivée de son premier bébé avec son compagnon ». Voilà, voilà !

Enfin, « Closer » zoome sur « Ingrid chauvin, courageuse ». Petit rappel, la comédienne est enceinte alors qu’elle a perdu un bébé il y a quelques temps. « Closer » propose des « photos exclusives » lorsqu'elle se rend sur le plateau des maternelles de France 5. Et voilà, voilà, voilà !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !