Quand les Bleus comptent sur le temps suisse et quand les super-chuteurs français misent sur la pression suisse : c’est l’actualité des montres (en veille de finale)… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Le fameux panneau d’arbitrage, en plein écran au moins quinze par match, ce qui en fait le panneau publicitaire le plus vu et le plus mémorisé de l’Euro…
Le fameux panneau d’arbitrage, en plein écran au moins quinze par match, ce qui en fait le panneau publicitaire le plus vu et le plus mémorisé de l’Euro…
©DR

Atlantic-tac

Quand les Bleus comptent sur le temps suisse et quand les super-chuteurs français misent sur la pression suisse : c’est l’actualité des montres (en veille de finale)…

Mais aussi une certaine nostalgie anticonformiste de la guerre froide, la montre verte qui va affronter les Bleus, l’or des pilotes de la Marine et la plongeuse des plus belles heures de l’été…

Grégory Pons

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio »

HUBLOT: Dans tous les cas, c’est cette montre qui gagnera l’Euro…

C’est avec ce chronographe Hublot que l’arbitre donnera le premier coup de sifflet de la finale de l’Europe et c’est sur ce cadran qu’il estimera le moment venu du coup de sifflet final. C’est également sur les panneaux d’arbitrage Hublot qu’auront été annoncés les changements de joueurs et les temps additionnels du match France-Portugal. Les arbitres ont opté pour cet imposant chronographe Hublot Big Bang (45 mm), qui peut à la fois décompter les mi-temps de 45 minutes, les temps additionnels et même les prolongations (un mécanisme exclusif pour Hublot, qui l’a développé dans sa manufacture). Quand on sait que les deux-tiers des buts de cet Euro 2016 ont été marqués en seconde mi-temps et même que 30 % d’entre eux l’ont été dans le dernier quart d’heure [alors que les joueurs semblent parfois tituber de fatigue], on comprend le facteur temps a pris beaucoup plus d’importance dans le football qu’il y a quelques années. Regardez aussi le poignet des entraîneurs : ils portent très souvent une Hublot, tout comme les joueurs hors du terrain, où les montres sont interdites. Comme l’écrivait récemment Business Montres, « tous ceux qui comptent et qui s’agitent autour d’un ballon rond ont porté, portent ou porteront une Hublot »…

TAG HEUER CR7: En vert et contre les Bleus…

CR pour Cristiano Ronaldo. 7 pour son numéro de maillot fétiche. On a connu au buteur portugais de multiples parrains horlogers (Franck Muller, qui avait serti de diamants le 7 de son chronographe destiné à Cristiano Ronaldo, DeLaCour, Jacob & Co, Time Force, etc.), mais le plus ferme de ses engagements dans la montre reste avec TAG Heuer, qui lui a dédié un chronographe Formula 1 – dominante verte, puisque c’est la couleur magique qui accompagne « CR7 » – en même temps qu’une montre connectée. Les Parisiens qui prennent le métro se souviendront de la campagne de publicité pour ce chronographe « CR7 ». Aucun des autres joueurs lâchés dimanche sur la pelouse du Stade de France n’a le privilège d’avoir une montre à son chiffre, mais, qu’on se rassure, les vainqueurs de cet Euro seront horlogèrement très sollicités dans les semaines qui viennent…

ORIS: Des sauteurs sous pression suisse…

Les chuteurs opérationnels du GIGN (les super-pandores du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale) sont la « crème de la crème » au sein de cette unité d’élite : ils peuvent sauter à très haute altitude pour rester invisibles, dériver sous leur parachuter et se poser en toute discrétion sur un toit. Pour ces professionnels de l’intervention, la marque suisse Oris a conçu une montre dotée d’un altimètre baromètre mécanique qui rappelle leurs missions, quand la connaissance précise de l’altitude et de la pression est nécessaire pour déterminer l’ouverture du parachute [précision : cette montre mécanique n’est que le complément des équipements électroniques qui assurent déjà cette fonction chrono-barométrique]. Cette Oris GIGN existera en deux éditions : la première, ultra-exclusive, réservée aux seuls chuteurs opérationnels, qui y graveront leur numéro de brevet ; la seconde (500 exemplaires), pour les amateurs civils et militaires (3 900 euros, avec la « pucelle » du GIGN sur le cadran)…

RAKETA: Un souvenir de la guerre froide au poignet…

Il faut tout de même une certaine dose de non-conformisme pour porter cette montre Raketa, la manufacture russe de Saint-Pétersbourg où se sont toujours fabriquées les meilleures montres russes. La tradition de ces mécaniques horlogères a été maintenue et Raketa (« fusée » en russe) pourrait en remontrer à bien des manufactures suisses du même niveau. Cette montre automatique Submarine 24 est un hommage aux grandes classes de sous-marins atomiques russes. Son originalité est un cadran disposé sur 24 heures, et non sur 12 heures (l’aiguille des heures n’en fait le tour qu’une fois par jour, et non deux) : en immersion totale pendant plusieurs semaines, sans lumière du jour ni alternances avec la nuit, le personnel de ces sous-marins doit en permanence recaler son horloge biologique sur des repères de temps terrestre – d’où l’intérêt historique de ces cadrans 24 heures et de ces montres pas comme les autres, qu’on peut commander en ligne, à des tarifs qui ridiculisent les montres suisses devenues trop inaccessibles…

SAINT-HONORÉ: La mémoire dynamique des meilleures heures de l’été…

Sans prétendre révolutionner le segment des « montres de plongée », cet Artcode Diving proposé par la marque française Saint-Honoré ne s’en pose pas moins en excellent standard des propositions les plus honnêtes et les plus accessibles dans ce domaine : un bracelet Nato pour la touche de mode, un boîtier en acier de 42 pour l’esprit de sérieux, une étanchéité à 150 m pour la note technique et un style efficace, mais original et très élégant grâce aux chiffres romains. C’est la montre idéale pour les loisirs de l’été : grâce à la lunette tournante graduée, on peut conserver la mémoire du temps passe – il suffit de positionner le triangle de repérage sur l’aiguille des minutes et on lira directement sur les graduations de cette lunette le temps écoulé…

BELL & ROSS: Le prestige de l’uniforme…

L’art masculin de la parure est affaire de codes, à la ville comme à la guerre. C’est ce qui rend si intéressantes les montres militaires, quand elles parviennent à capter l’essence des codes virils pour en exprimer l’essentiel en quelques signes, subliminaux ou plus explicites. Spécialiste français dans ce domaine : Bell & Ross, qui a concentré dans sa montre Vintage BR Aéronavale : le bleu de l’uniforme de ces pilotes de la Marine, l’or des galons de leur passementerie, le style traditionnel des instruments de marine – un intéressant mariage des valeurs de la mécanique et de l’esthétique, dans un goût rétro-nostalgique qui rassure…

  • LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !