Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
©REUTERS/Roosevelt Cassio

Minute Tech

Pourra-t-on bientôt échapper à la calvitie avec une imprimante 3D ?

Les nouvelles utilisations des cellules souches et l’impression 3D pourraient bientôt rendre la calvitie obsolète.

Pascal Boudjema

Pascal Boudjema

Pascal Boudjema est chirurgien capillaire, spécialisé dans le traitement de la calvitie. Il a créé un site d'information sur le sujet : www.lesgreffesdecheveux.fr

Voir la bio »

Atlantico.fr : Une société américaine, Stemson Therapeutics, affirme avoir effectué une avancée significative dans la recherche contre la calvitie. Elle affirme pouvoir remédier au problème du clonage des cellules nécessaires pour faire pousser des cheveux grâce à la technologie de l'impression 3D. En quoi consiste cette innovation précisément ?

Pascal Boudjema : De manière générale, dans le domaine du traitement de la calvitie commune, qui est une affection esthétique touchant des millions d’individus,  toute nouvelle découverte visant à faire repousser une quantité infinie de cheveux en laboratoire suscite l’engouement mais doit être analysée avec prudence. Une équipe de chercheurs californiens du laboratoire Sanford Burnham Prebys a réussi à faire repousser à partir de cellules souches d’origine humaine de vrais cheveux sur la peau d’une souris. Plusieurs tentatives avaient été effectuées il y a quelques années mais les cheveux repoussaient de manière désorganisée dans toutes les directions, ce qui n’était donc pas satisfaisant. Cette fois-ci, les chercheurs ont réussi à faire repousser en laboratoire des cheveux complets repoussant dans la bonne direction grâce à l’emploi d’une microstructure synthétique en 3D résorbable permettant aux cellules de s’organiser entre elles dans la bonne direction. Il s’agit donc d’une découverte très intéressante dans le domaine de la recherche fondamentale.
 

Cette innovation vous semble-t-elle réellement prometteuse ?

En matière de lutte de contre la calvitie commune, il existe actuellement deux catégories de traitements : le traitement médicamenteux et le traitement chirurgical par greffe de cheveux. Les médicaments tels que le Minoxidil en solution appliquée localement sur le cuir chevelu et le Finasteride en comprimés à prendre tous les jours, permettent de ralentir la chute des cheveux et de faire repousser de nouveaux cheveux. Cependant, ces traitements ont une efficacité variable d’un individu à l’autre et peuvent avoir des effets secondaires limitant leur utilisation.
 
Le traitement chirurgical par greffes de cheveux est actuellement la meilleure solution permettant de faire repousser de manière définitive des cheveux sur les zones dégarnies ou complètement chauves.Malheureusement, la greffe de cheveux ne peut pas être proposée à tout le monde car son inconvénient essentiel est l’appauvrissement définitif de la zone où les cheveux ont été prélevés à l’arrière de la tête, limitant ainsi la quantité de cheveux greffés. La solution idéale serait donc de pouvoir disposer d’une quantité illimitée de cheveux. Pour cela, la multiplication infinie des cheveux en laboratoire appelée « clonage des cheveux » serait une solution très séduisante. La récente découverte américaine s’inscrit donc dans cette voie mais devra encore surmonter de nombreux obstacles et nécessiter de nombreux tests avant de la voir appliquée un jour à l’homme. Il n’est d’ailleurs pas certains que les « cheveux clonés »  puissent se comporter comme de vrais cheveux et engendrer de nouveaux cheveux localement après plusieurs cycles. D’autre part, on ne connait pas le coût que cette technique pourrait engendrer en comparaison des quelques milliers d’euros du prix d’une greffe de cheveux actuelle.
 

Quel vous semble être l'avenir de la recherche en terme de lutte contre la calvitie ?

 
La recherche en matière de lutte contre la calvitie s’effectue déjà sur plusieurs fronts. Le traitement idéal pourrait être une lotion miracle appliquée sur le cuir chevelu afin de réveiller localement les cellules souches endormies toujours présentes sous la peau dégarnie. Dans le domaine de la greffe de cheveux, des améliorations techniques dans l’instrumentation chirurgicale permettraient de raccourcir considérablement la durée des interventions. L’injection de cellules souches ou le clonage des cheveux auront certainement leur place à plus long terme dans l’arsenal thérapeutique pour lutter contre la calvitie…

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !