Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
©

Revue de presse people

Scandale à Monaco : Charlène photographiée ivre comme (et sur) un bateau ; Amber Heard : sa relation avec Marie de Villepin au cœur de son divorce avec Johnny Depp ? ; Magnifaïque : Cecile Duflot se fait relooker par Cristina Cordula

Sandra Freeman

Sandra Freeman

Sandra Freeman est journaliste et productrice.

 

Voir la bio »

Johnny Depp et Amber Heard divorcent, et "c’est la guerre" (favorite de vos journaux)

Il est une information qui secoue la planète people cette semaine : la rupture Johnny/Amber. "Public" et "Closer" projettent leurs "scoops" en couverture, mais globalement aucun tabloïd ne passe à côté de cette information majeure, chacun apportant une expertise singulière et documentée sur l’histoire. (On notera là la force de cette presse qui sait tirer à la ligne). Evidemment, on pourrait écrire un entrefilet : Johnny Depp et Amber Heard divorcent. "15 mois de mariage qui ont tourné au cauchemar". Point final. Mais ce serait passer à côté d’une matière à gratter inépuisable.

L’idée est d’abord de donner à chaque lecteur l’envie de se faire son petit avis : "Elle lui reproche d'avoir été violent. Lui, d'être victime d'un chantage pour tirer parti de ce mariage éclair. Mais qui dit vrai ?" Interroge "Public" qui propose de révéler "la vérité sur cette sale affaire"  

1. Démêler le vrai du faux 

Pour plus d’objectivité et de clarté sur cette affaire, le magazine se prête au jeu du "vrai" et du "faux" :

·      Ce n'est pas la première fois qu'il se disputaient : vrai

·      Les gardiens de la maison devaient souvent les calmer : vrai (a priori elle était "plus colérique que son mari" voire "dangereuse")

·      Amber n'avez pas de trace au visage quand la police est venue : vrai

·      Amber n'a pas déposé plainte : faux

·      Amber a trompé Johnny avec Clara Delevingne : vrai

·      Amber lui fait du chantage : vrai

·      Son divorce pourrait lui coûter cher : vrai

·      Johnny voulait un autre enfant : faux

·      Ambert a déjà accusé une ex de violence : faux

·      Jack et Lily-Rose ne supportaient pas leur belle-mère : vrai

·      La mère de Johnny Depp était une cause de dispute : vrai

2. Enquêter : Johnny Depp est-il un bad boy violent ?

Si certaines "vérités" sont facilement tranchées, d’autres semblent moins facilement partagées. Par exemple : l’éventuelle violence de Johnny Depp.

Selon "Public", "Johnny s'était déjà montré violent avec ses ex" mettant en cause "ses amours rock 'n' roll avec Winona Ryder et Kate Moss (qui) ont suffit à lui coller une étiquette de saccageur de chambre d'hôtel".

Mais selon les sources de "Voici", l’homme serait tout autre : " Lily-Rose a posté sur Instagram une photo d’elle et de son papa : "Mon père est la plus douce et la plus aimante des personnes que je connaisse"" ; "Vanessa Paradis est venue au secours de son ex" écrivant une lettre manuscrite : "toutes les années où j’ai été avec Johnny, il n’a jamais été violent physiquement" ; "Même l’ex épouse de Johnny dans les années 80 a confirmé que son ex "était une personne douce" ; Enfin, "Terry Gilliam a tweeté avec humour "Comme beaucoup des amis de Johnny Depp, je découvre que Amber est une meilleure actrice que ce que je pensais".

3. S’interroger : Amber est-elle une femme intéressée ?

"Voici" donne quelques chiffres : "La fortune de Johnny étant estimée à 400 millions de dollars, elle réclame 175000 dollars par mois de pension alimentaire" ; "Au minimum elle touchera 20 millions de dollars qui peuvent grimper à 200 millions si la violence physique est avérée. Ça change tout." (NDLR : d’où l’intérêt du deuxième point.)

Selon "Paris match", d’ailleurs, "la mère mourante de Johnny aurait accusé Amber de n’en vouloir qu'à la cagnotte de son fils" (car sa ma maman est décédée ces jours ci. Cf. point n°4).

4. comprendre ce qui a provoqué cette séparation

Le fait que "son mariage éclair l’ait métamorphosé" fait consensus, et les images de l’acteur mois après mois depuis 2011 sont éloquentes : Johnny Depp paraît, petit à petit, gonflé, épuisé, le cheveux gras, de moins en moins soigné, malheureux.

Par contre, le moment et les causes de la rupture ont diverses interprétations.

"Closer" affiche en Une "l'escapade secrète qui a provoqué le drame". Le magazine sous-entend que l’amitié entre Amber et Marie de Villepin serait "au cœur du conflit". Le rapport avec le schmilblick ? J’avoue il n’est pas très clair, mais le magazine avait des photos d’un dîner de filles prises quelques jours plus tôt et sans doute fallait-il les commenter et s’en servir pour arranger une histoire de ce genre : "Deux semaines plus tard, elle va accuser Johnny Depp, son futur ex-mari de violence conjugale. Mais pour l’heure, elle apprécie les moments passés avec ses copines. (…) Ce jour là la complicité entre et Marie semble plus forte que jamais. « Elles se faisaient des bisous dans le cou" assure un témoin à Closer. "Elles n'arrêtaient pas de rire ensemble". voilà voilà.

Version "Voici", on resitue tout cela sur le long terme, avec chronologie :

·      "Fev 2015 : mariage.

·      Avril 2015 : rumeurs d’eau dans le gaz

·      Mai 2015 : leur mariage est déjà fini, mais gênés d’annoncer une séparation si tôt, ils décident d’attendre un an.

(Donc il y a un an… mais l’histoire s’accélère sur les dernières semaines)

·      21 avril 2016 : a la fête d’anniversaire d’Amber, Johnny pète les plombs.

·      20 mai : décès de la mère de Johnny  des suites d’une longue maladie à L.A. Elle n’avait jamais aimé Amber.

·      22 mai : dans la nuit, la police est appelée au domicile du couple, après une dispute. Mais les policiers ne constatent rien qui pourrait faire l’objet d’une plainte.

·      23 mai : le lendemain, Amber dépose une demande de divorce. Quelques heures plus tard, Johnny doit assurer la première mondiale de son dernier film "Alice de l’autre coté du miroir".

·      27  mai : visage tuméfié, Amber retourne au Tribunal et accuse Johnny de violence. Elle exige qu’il n’ait plus le droit de l’approcher.

·      28 mai "très souriante, Amber sort d’un rendez-vous de quatre heures avec ses avocats"

·      25 mai Johnny engage une célèbre avocate spécialisée dans les divorces compliqués.

…. Bon je crois, qu’on a tout dit là. Voire plus. Passons au reste de l’actualité du genre.

Alexandra Lamy : "Ma fille, mes amis, mes coups de cœur" en Une de "Gala"… et "a enfin retrouvé l’amour" en Une de "Voici"

"Gala" avait proposé à la comédienne d’être la "rédactrice en chef d’un  numéro exceptionnel". Ainsi, elle y "pose pour la première fois avec sa fille Chloé" (même si on la retrouve en selfie avec sa fille dans tous les journaux people cette semaine) ; elle parle de son rapport avec sa sœur Audrey avec qui elle a "toujours eu un rapport fusionnel" et dont la naissance a été "l’un des plus beaux jours de sa vie" ; Alexandra met aussi à l’honneur Halan Coben, la star du polar avec qui "le courant passe toujours" ; sa meilleure amie dans les Cévennes ("quand elles étaient gamines, Alexandra voulait être gardienne de chèvres, Magaly, comédienne. Le destin a inversé les rôles, mais sans entacher leur belle histoire") ; Francis Cabrel, "comme un membre de la famille" : "chez les Lamy, on l’écoutait aussitôt rentré de l’école" ; "son père" amoureux du vin ; ou encore, Mélanie Doutey, "inséparables", "sœur de cœur".

Quid des hommes ? Elle ne cite personne mais déclare : "j’ai appris à être femme grâce aux hommes qui m’ont aimée".

"Voici" s’attache d’ailleurs davantage à cela et fait paraître son "scoop" en couverture d’une Alexandra Lamy qui aurait "enfin retrouvé l’amour" : "Trois ans après sa rupture avec Jean Dujardin, la comédienne n’est plus célibataire. Quelques photos volées dans Paris du couple main dans la main, ou câlin-câlin... Mais à lire l’article, l’homme reste encore mystérieux puisqu’il n’est nommé nulle part. On se contentera de jolis mots : "La comédienne de 44 ans goûte depuis peu au charme et aux bienfaits de la vie à deux" ; "avec lui, elle retrouve le plaisir simple de flâner dans les rues de Paris" ; "un homme qu’elle regarde tendrement mais embrasse frénétiquement comme si chacun de ses baisers était un cadeau tombé du ciel". Et pour finir en beauté : "oui la page jean Dujardin est définitivement tournée".

"Kate Moss : son nouveau Toy boy a 18 ans" : info ou rumeur ?

"Kate Moss : son nouveau Toy boy a 18 ans"… tous les magazines le radotent. Il s’appelle Jake et a 24 ans de moins qu'elle. Il est le neveu de Lucian Freud pour qui la brindille avait posé nue et enceinte ("Un tableau mondialement connu qui s'est vendu À plus de 4 millions d'euros"). Pour épicer la sauce, "Voici" moralise et rajoute  qu’elle est "très amie avec ses parents", qu’elle "l’a connu tout bébé" et qu’ "heureusement, depuis, il a un peu grandi".

Pour prouver que cette histoire existe? Une photo prise de dos de Kate et du jeune garçon assis dans une voiture. Pas particulièrement éloquente. Mais on a droit au témoignage du "proche" pour donner du poids à "l’info" : "elle ne devrait pas se priver de ce plaisir. Elle adore apprendre la vie aux petit jeune. Ça la rend tellement fière. Pour elle, c'est une question d'honneur de montrer qu'elle traîne avec des jeunes hipster et qu'elle est loin de tourner mémère."

"Public" est plus prudent : "depuis qu'elle a quitté Nicolas Von Bismarck, la rumeur enfle au sujet d'une éventuelle idylle". Voilà comment une information peut faire pssssht.

Arié Elmaleh et Barbara Schultz : info

"Gala" révèle un "amour au grand jour" : "Arié Elmaleh récemment séparé de Virginie Ledoyen (mère de ses deux enfants, Isaac 5 ans et Amalia 2 ans) n’est plus cœur à prendre. Le frère de Gad  a retrouvé le bonheur dans les bras de l’actrice Barbara Schultz".

Ceux qui font la Une sans info :

Sophie Marceau et Cyril Lignac en couverture de "Paris Match" et Nicolas Sarkozy en course et en couv’ de VSD

"Paris match" propose une photo du couple Sophie Marceau et Cyril Lignac, marchant sereinement dans la rue : "Depuis quelques mois, l'actrice et le chef cuisinier gouttent aux douceurs de l'amour, sans fard, ni paillettes dans les rues de Paris"… Une info, peut-être : "Ils se sont trouvés".

De son côté, "Vsd" joue le politique-people avec "Sarkozy revient dans la course : "En pré-campagne, le président des républicains ne ménage pas ses efforts et remonte dans les sondages. 24 heures chrono avec lui à La Réunion"."… Une info, peut-être : "Il ne reste plus qu'à se déclarer".

Changements d’allure :

Charlène se lâche, William et Kate se détendent, Cécile Duflot tente de se relooker

"Closer" publie "les photos qui choquent Monaco". En cause, une soirée sur un Yacht, ce 28 mai où "Charlène s'est lâchée". Des photos montrent la princesse chaleureuse et sans doute un peu ivre. "On la connaît très sage, voire trop sage". Là, "Ça fait plutôt plaisir à voir" commente le magazine. "Fou rire et danse lascive : la Charlène Nouvelle a surpris de l'assemblée (…) Elle a incontestablement incarné le feu ne monégasque jusqu’à 4h30 du matin".

Côté tête couronnée british, on sait aussi montrer qu’on est décontracté. "Voici" nous rapporte ainsi quelques photographies de Kate et William, "cool", un "dimanche à la campagne". À l'occasion d'une course hippique, "ils ont montré leurs facettes très peuple. C'était la journée zéro protocole".

Sans doute, cette série de clichés n’est pas parue par hasard et "Voici" explique : "Les dépenses du couple princier passent parfois très mal. Et Mardi 24 mai, après la Garden party donnée dans les jardins de Buckingham, Kate et William avaient quitté la résidence de Kensington palace à Londres, et avaient loué un hélico à la compagnie VIP capital services afin de rentrer chez eux dans le Norfolk. Une note trop salée au goût du contribuable anglais".

La campagne (de pub) n’est sans doute ensuite pas un hasard. Elle permet de montrer que, "Royaux ou pas, le prince William et Kate sont finalement de jeunes parents comme les autres", "tout simple".

Dans les pages "chuchotements" de "Gala", on apprend que Cécile Duflot, qui "souhaitait changer de style vestimentaire" aurait "fait appel à Cristina Cordula" : "L’ancienne ministre du Logement et de l’Egalite des territoires aurait, il y a quelque temps, demandé à la styliste de M6 de la conseiller. Peu convaincue par ses choix, elle serait finalement revenue à son dressing. Dommage" conclue la brève. Pas sûr. 

Loana, "insultée et menacée par son ex" : toile ouverte sur Facebook

Et puis, en bref, la presse fait cas de Loana, l’ancienne lofteuse, qui a "lancé un SOS sur les réseaux sociaux !", "terrorisée", par "les menaces et les messages violents de son ancien compagnon". Elle publie donc sa lettre de rupture, mais aussi ses échanges avec le garçon. "Public" publie des extraits et  commente : "Après trois ans de calvaire, elle trouve enfin le courage de lui dire ses quatre vérités".

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Dur dur à Monaco : Gad Elmaleh voit son fils sous surveillance et a interdiction de croiser Charlotte ; Julie Gayet et Carla Bruni montent au front ; Jenifer encore victime de l'acharnement du cosmosGrosse pression sur Lily-Rose Depp : radieuse à Cannes, en larmes à Los Angeles ; Amel Bent, seule avec son bébé depuis que son mari est en prison ; Nafissatou Diallo : après "l'affaire", la femme d'affaires Céline Dion : René-Charles face à l’incroyable testament de son père ; Kim Kardashian Kanye West : un ex garde du corps balance méchamment sur leur mariage ; Denis Baupin Emmanuelle Cosse : elle serre les dents pour les enfants

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !