Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Minute tech

Alarmes incendies, comment bien les choisir maintenant qu’elles sont obligatoires ?

Depuis mars 2015, chaque habitation doit être équipée d'un détecteur de fumée. Les bâtiments publics suivent la même obligation. Depuis l'incendie de Notre-Dame, la question de la fiabilité de ces alarmes est revenue sur le devant de la scène.

François-Xavier Jeuland

François-Xavier Jeuland

François-Xavier Jeuland est président de la Fédération Française de Domotique, ingénieur-conseil spécialisé en domotique et multimédia et auteur de plusieurs livres de référence dans le domaine dont la Maison Communicante – Réussir son installation domotique et multimédia (4e édition – Eyrolles).

Il est l'auteur de La maison communicante. Réussir son installation domotique et multimédia aux éditions Eyrolles.

Voir la bio »

Atlantico : Si plusieurs types de modèles sont en vente sur le marché, sur quels critères devons-nous nous baser pour être sûrs de choisir le bon ? 

François-Xavier Jeuland : Je pense qu'il faut profiter de l'innovation. On tire des conséquences de l'histoire et des événements qui ont précédé. On a la chance d'avoir une évolution, une rupture dans nos technologies. On passe aujourd'hui de l'analogique au numérique. Le numérique, notamment avec les objets connectés permet de faire beaucoup plus en terme fonctionnel, en terme d'efficacité que les alarmes analogiques. 

En outre, avant nous n'avions de choix que de multiplier les appareils et même si l'on multipliait les procédures, on n'avait pas la capacité de faire ce que l'on peut faire aujourd'hui avec le numérique. 

Voilà donc le premier conseil que je peux donner, c'est d'aller de façon raisonné -je ne suis pas non un fervent admirateur du tout technologique- vers le numérique, il y a des appareils technologiques qui ont du sens. D'autant plus qu'il y a énormément de recherche et développement fait sur ces sujets là. Il faut donc en profiter ! 

C'est beaucoup plus efficace d'avoir un détecteur de fumée connecté qu'un détecteur de fumée analogique. Les détecteurs analogiques étant basiques et n'ayant pas la capacité ni de vérifier s'ils sont en bon état de fonctionnement ni de prévenir ni de communiquer avec d'autres équipements de la maison. Ce n'est donc pas suffisant. 

Il existe des détecteurs photo-électrique ou optique, ionique ou encore de chaleur, quels sont les plus performants ? Leur prix est-il également un indicateur de leur qualité, une alarme plus sophistiquée est-elle plus sûre ?

Premièrement, au niveau de la technologie il faut analyser les choses. La réponse ne sera pas la même selon que notre habitation est chauffé par une chaudière électrique, s'il existe un risque de monoxyde de carbone, si l'on habite dans un studio ou dans une villa... Ensuite bien évidemment il faut respecter la législation, mais il faut le faire tout en étant raisonnable. C'est-à-dire éviter d'acheter une alarme à très bas coût. Une alarme à 5 euros par exemple, ne servira pas à grand chose. Sur le court terme elle risque fort d'être inefficace, notamment en raison de problèmes de piles et parce qu'il y a fort à parier qu'on ne l'entende pas, et à long terme bien entendu elle le sera encore moins. 

Tout est une question de budget bien sûr. L'important est d'avoir au moins un bon détecteur de fumée et selon les cas, de se munir également d'un détecteur de monoxyde de carbone et plus rarement, d'un détecteur de chaleur. C'est pourquoi les détecteurs de fumée numériques sont plus pratiques et efficaces, puisque ces trois fonctions seront offertes par le même appareil. De plus, mis en réseau avec un assistant vocal ou un smartphone ils sont plus sûres puisque contrairement à un appareil de bas de gamme qui serait au sous sol, on est certain de l'entendre. 

Tout dépend ensuite du projet des propriétaires ou locataires. Il faut analyser les besoins des individus. C'est aussi le problème  des maisons connectées. Aujourd'hui, personne n'a le même besoin, les mêmes envies, ni le même budget. Il n'y a donc pas de réponse simple. 

La solution peut donc être de se faire accompagner dans son achat. C'est un achat sécuritaire, l'acheteur a donc besoin de conseils d'autant plus que le choix est vaste. Sachez qu'il y a en France un réseau Smart Home de confiance, certifié par l'AFNOR, sur lequel on peut s'appuyer dans ce type d'achat. Le rôle du conseiller ne sera pas forcément de vendre un appareil, mais de trouver le meilleur appareil et celui qui sera le plus efficace. 

Enfin, si seulement 45% de propriétaires et 39% des locataires appliquent la législation c'est parce qu'on a trop souvent tendance à se dire que c'est un investissement à usage limité. Seulement, s'il est possible que le détecteur de fumée installé chez vous ne vous serve jamais, il peut également vous sauver la vie! 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !