Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Rebelote

Zimbabwe: le président Mugabe de nouveau à Singapour pour des raisons médicales

Selon les rumeurs lancées par un télégramme diplomatique américain publié par Wikileaks, il souffrirait d'un cancer.

Pour la deuxième fois cette année, le président du Zimbabwe Robert Mugabe, 88 ans, est reparti à Singapour afin de subir des examens médicaux.

"Le président Robert Mugabe a quitté Harare pour Singapour pour des examens médicaux de routine", a annoncé la radio d'Etat Spot FM dans ses bulletins d'information lundi, "il devrait être de retour dans le pays à la fin de la semaine".

La présidence n'a pas pu être jointe immédiatement pour confirmer cette information.

La dernière visite de Mugabe à Singapour, en avril, avait relancé les spéculations sur son état de santé réel, alors que des rumeurs jamais confirmées affirment depuis longtemps qu'il souffre d'un cancer.

Ces rumeurs avaient notamment pris corps lorsque le site WikiLeaks avait publié un télégramme diplomatique américain datant de 2008. Le télégramme citait le gouverneur de la Banque centrale zimbabwéenne, affirmant que Mugabe souffrait d'un cancer de la prostate et que les médecins lui donnaient, à l'époque, moins de cinq ans à vivre.

Lu sur News Republic

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !