Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Fin de règne

Zimbabwe : Robert Mugabe démissionne

"Cette décision a été motivée par mon désir d'assurer un transfert du pouvoir sans problème", a-t-il écrit dans sa lettre de démission.

A la tête de l'Etat depuis 37 ans, le leader du Zimbabwe a été ce dimanche démis de ses fonctions à la tête de la ZANU-PF, le parti au pouvoir, et exclu de ce même parti. Ce mardi 21 novembre, il a remis sa démission, a annoncé le président de l'Assemblée nationale lors d'une session extraordinaire du Parlement à Harare, qui débattait de sa destitution.

"Désir d'assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent"

"Moi Robert Gabriel Mugabe (...) remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat", a déclaré le président de l'assemblée nationale Jacob Mudenda, en lisant, sous les applaudissements, la lettre de démission du chef de l'Etat, âgé de 93 ans. "J'ai choisi volontairement de démissionner. Cette décision a été motivée par mon désir d'assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent". 

Cette annonce a été immédiatement saluée par un concert assourdissant d'avertisseurs dans la capitale Harare. Depuis le coup de force de l'armée il y a une semaine, provoqué par la révocation du vice-président Emmerson Mnangagwa, le président Mugabe avait perdu un à un ses soutiens. Robert Mugabe, héros de la guerre d'indépendance, a dirigé son pays d'une main de fer, muselant l'opposition et ruinant l'économie du pays.

 

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !