Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Ursula von der Leyen Europe union européenne
©JOHN THYS / POOL / AFP

Calendrier

Union européenne : la phase de vaccination contre la Covid-19 va officiellement débuter à partir du 27 décembre

L'Agence européenne des médicaments se penchera le 21 décembre sur le sort du vaccin de Pfizer et BioNTech. La phase de vaccination devrait débuter à partir du 27 décembre dans l’Union européenne.

La vaccination contre la Covid-19 va commencer dans l'Union européenne les 27, 28 et 29 décembre, selon les précisions de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, dans un tweet publié ce jeudi.

« C'est l'heure de l'Europe: les 27, 28 et 29 décembre, la vaccination va commencer à travers l'Union européenne. Nous protégeons nos citoyens et sommes plus forts ensemble ».

L'Agence européenne des médicaments (AEM) a annoncé qu'elle allait se prononcer le 21 décembre - une semaine plus tôt que prévu - sur le sort du vaccin Pfizer-BioNTech. La Commission avait précisé qu'elle donnerait son autorisation de mise sur le marché conditionnelle dans les deux jours suivant ce feu vert, après examen de l'avis de l'EMA et consultation des États membres.

Les premiers lots de vaccins, dont les commandes pour l'Europe ont été centralisées par Bruxelles, seront distribués entre les Etats en fonction de la taille de leur population.

Le vaccin développé conjointement par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech est le premier à avoir été approuvé dans un certain nombre de pays occidentaux, dont le Royaume-Uni et les Etats-Unis, où les campagnes de vaccination ont débuté ces derniers jours. Le feu vert a aussi été donné dans de nombreux autres Etats comme le Mexique et l'Arabie Saoudite.

L'Union européenne a déjà conclu des contrats pour sept vaccins anti-Covid.

L'EMA a également prévu une réunion le 12 janvier prochain pour délibérer du sort du vaccin de la biotech américaine Moderna. Il pourrait ainsi devenir le second vaccin à être autorisé dans l'Union européenne.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !