Un prêtre polonais fait son coming-out pour que "l’Eglise ouvre les yeux face aux gays croyants" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Un prêtre polonais fait son coming-out pour que "l’Eglise ouvre les yeux face aux gays croyants"
©Reuters

Polémique

Un prêtre polonais fait son coming-out pour que "l’Eglise ouvre les yeux face aux gays croyants"

Le geste du père Krysztof Olaf Charamsa, 43 ans, a été jugé "très grave et irresponsable" par le Vatican.

Après la tournée réussie du pape en Amérique, l'Eglise catholique se retrouve désormais dans la tourmente après le coming-out d'un prêtre polonais, le père Krysztof Olaf Charamsa, qui a révélé dans deux interview distinctes sa vie de couple avec un homme. Il justifie cette déclaration fracassante par l'attitude de l'Eglise envers la communauté homosexuelle et pour qu'elle  "ouvre les yeux face aux gays croyants et comprenne que la solution qu’elle propose, à savoir l’abstinence totale et une vie sans amour, n’est pas humaine."

"Réveille-toi, Eglise", lance-t-il dans Il Corriere della Sera. "Cesse de persécuter les innocents. Je ne veux vraiment pas détruire l’Eglise, je veux l’aider, et surtout je veux aider ceux qu’elle persécute. Mon coming-out doit être un appel au synode pour que l’Eglise arrête ses actions paranoïaques à l’égard des minorités sexuelles." Le 5 octobre prochain, un synode va s'ouvrir à Rome sur plusieurs thématiques dont l'homosexualité.

De son côté, le Vatican a réagi en pointant du doigt un acte "très grave et irresponsable" dans un communiqué. "Evidemment, Mgr Charamsa ne pourra plus continuer à assurer ses fonctions précédentes auprès de la Congrégation pour la doctrine de la foi."

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !