Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Prudence

Terrorisme : un Noël sous "vigilance exceptionnelle"

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a demandé aux préfets d'augmenter la surveillance, notamment des lieux de culte.

Trois jours après l'attentat de Berlin, les services de police français sont sur les dents. Le jour de Noël et notamment les messes qui auront lieu dans toute la France seront des cibles pour les terroristes. C'est pourquoi le nouveau ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a réclamé aux préfets de faire preuve d'une "vigilance exceptionnelle" sur "l'ensemble des lieux à caractère religieux", particulièrement lors des "rassemblements et offices de Noël des 24 et 25 décembre". Le déploiement sera impressionnant : En Ile-de-France, "en plus des 1700 militaires engagés quotidiennement dans le cadre de l'opération Sentinelle, plus de 7500 seront mobilisés le 24 et le 25 décembre" a annoncé la préfecture de Police.

2391 sites chrétiens sont concernés dans toute la France par cette surveillance accrue, selon le Figaro soit le double de l'année dernière. "C'est important que tout le monde soit vigilant et que chacun garde les mêmes réflexes que dans les grands magasins ou dans le métro" a souligné Mgr Olivier Ribadeau, secrétaire général et porte-parole de la Conférence des évêques de France (CEF), au Figaro.

Fouille des sacs, surveillance des alentours et des voitures garées à proximité... la note du ministère demande aussi aux maires de solliciter la police municipale. "Pour les messes de Noël les plus fréquentées, identifiées dans certaines grandes villes, nous aurons non seulement une présence policière, mais une capacité de riposte quasi immédiate", a souligné le directeur général de la Police nationale Jean-Marc Falcone au JDD. En tout, ce sont plus de 91.000 policiers, gendarmes et militaires vont être mobilisés à l'occasion de ce week-end de Noël, autour des lieux de culte mais aussi dans les gares et autres lieux fréquentés.

A LIRE AUSSI - Coup de chaud sur la campagne présidentielle : après l’attentat de Berlin, 94% des Français jugent la menace terroriste élevée en France

Lu sur le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !