Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ayanle Hassan Ali a été hospitalisé afin que sa santé mentale soit examinée.
Ayanle Hassan Ali a été hospitalisé afin que sa santé mentale soit examinée.
©Reuters

Attentat ?

Terrorisme : deux militaires canadiens agressés au couteau par un individu qui dit agir au nom d'Allah

L'agresseur de 27 ans, identifié comme étant Ayanle Hassan Ali, a été maîtrisé et placé en garde à vue. Son appartenance à un groupe terroriste n'a pu être établie.

Deux militaires ont été poignardés dans un centre de recrutement de l’armée canadienne de Toronto ce lundi. L'agresseur de 27 ans, identifié comme étant Ayanle Hassan Ali, a été maîtrisé et placé en garde à vue. L'homme dont l'appartenance à un groupe terroriste n'a pu être établie dit avoir agi au nom d'Allah.

L'agression a eu lieu à 15h30 (19h30 GMT). Le forcené a blessé un soldat de permanence à l'accueil du centre de recrutement avant de s'en prendre à d'autres militaires qui ont réussi à le maîtriser. L'homme est néanmoins parvenu à toucher un deuxième soldat avec son arme blanche.

"Grâce à leur entraînement, les membres des forces armées ont été en mesure de maîtriser l’individu", a expliqué Mark Saunders le chef de la police de Toronto. "Je peux vous assurer que s’ils n’avaient pas réagi, les conséquences auraient été bien plus sérieuses, et assurément bien plus graves", a-t-il ajouté.

Malgré ses déclarations, les motivations de l'agresseur ne sont pas évidentes. "Nous n’avons pas à ce stade une compréhension claire des motivations d’un tel acte", a ajouté Mark Saunders. Ayanle Hassan Ali a été hospitalisé afin que sa santé mentale soit examinée. 

Lu sur 20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !