Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé

Générosité

Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros

La somme récoltée est supérieure à celle de l'édition 2018, marquée par la mobilisation des Gilets jaunes.

Les Français ont cette année encore montré leur générosité. L'édition 2019 du Téléthon a récolté 74,6 millions d’euros de promesses de dons en faveur de la recherche sur les maladies rares, a annoncé dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 décembre l’association AFM-Téléthon.

En 2018, le Téléthon s'était achevé avec 69,3 millions d'euros de promesses au compteur, un chiffre légèrement inférieur à celui de cette nuit. La collecte de l'année dernière était plus faible notamment à cause du fait que l'organisation de l'événement caritatif avait été bousculé par la mobilisation des Gilets jaunes.

L'édition 2019 n'arrive néanmoins pas au niveau de 2017, où les dons avaient dépassé 75 millions d'euros (en forte baisse, à l'époque imputé à la mort de Johnny Hallyday) et encore moins de 2016 où elle avait atteint 80,3 millions.

Néanmoins, "ce Téléthon 2019 est celui des promesses tenues", a estimé Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM-Téléthon, dans un communiqué à l'issue des 30 heures de marathon. "Il y a 30 ans il n'y avait rien. La plupart des maladies rares ne portaient même pas de nom. Aujourd'hui, les victoires scientifiques portent des prénoms. Je veux dire aux Français combien je suis reconnaissante de leur générosité et de leur fidélité. Sans eux, rien n'aurait été possible, et grâce à eux tout devient possible. Ce compteur du Téléthon 2019, il est crucial car il annonce les victoires de demain. Ces victoires pour Jonas et tous ceux qui attendent", a-t-elle écrit. 

Les dons, déductibles des impôts à 66 %, peuvent être effectués sur le site du Téléthon ou par téléphone au 36 37.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !